Weezer

Critique concert: Weezer interprète le Blue Album à Montréal!

Dimanche 3 juillet 2011 – Centre Bell (Montréal)

Weezer était de retour à Montréal et cette fois, le groupe américain nous présentait son fameux Blue Album de 1994 en intégral, après quelques titres de Pinkerton et quelques b-sides.

Photo par Karine Jacques

Les fans de la première heure étaient probablement fort enthousiastes à l’idée d’assister à l’interprétation du premier album de Weezer dans son intégralité ce soir, mais une question se pose : en ont-ils vraiment eu pour leur argent? Hm…

Il faut dire que l’ambiance aurait peut-être été plus intéressante dans un endroit plus approprié comme le Métropolis, par exemple. Le Centre Bell affichait un air un peu dépouillé avec à peine 5000 personnes présentes, selon ce que rapporte l’Agence QMI.

 

Du Pinkerton et des B-Sides en attendant le Blue Album

Le spectacle a pourtant bien démarré avec l’énergique Hash Pipe. Un bon choix pour entamer la soirée qui promettait de rappeler beaucoup de souvenirs. Or, l’énergie est tombée un peu plat dès Tired Of Sex, la seconde pièce interprétée. Le leader du groupe, Rivers Cuomo a alors annoncé qu’ils interpréteraient l’album bleu 45 minutes plus tard, mais qu’ils se concentraient d’abord sur Pinkerton et quelques B-Sides, ce qui a semblé ravir la foule.

Photo par Karine Jacques

Pourtant, Island In The Sun (extrait du Green Album) et El Scorcho ont bien sûr suscité des réactions chez les fans, mais c’est Pork and Beans (extrait du Red Album) qui a vraiment dégourdi les gens au parterre, ainsi que le chanteur, qui s’est enfin décidé à arpenter la scène et à prendre un bain de foule, comme il en a désormais l’habitude. Après un départ assez lent, le spectacle semblait finalement dans une bonne lancée… jusqu’à ce que Cuomo annonce une pause de 10 minutes, avant le segment « Album Bleu ». Mais pourquoi?

Notons que le très reconnu et respecté batteur Josh Freese (A Perfect Circle, Devo, Nine Inch Nails) était présent tout au long de la première partie du spectacle, remplaçant Patrick Wilson à la batterie, puisque ce dernier faisait office de troisième guitariste pour le premier acte. Wilson a toutefois repris sa place derrière ses tambours dès le retour du groupe pour l’intégrale du Blue Album (à l’exception de la dernière pièce, Only In Dreams, pour laquelle Freese est réapparu).

Ce Blue Album qui était d’ailleurs très attendu et que le groupe a exécuté du début à la fin, dans l’ordre et sans dérapages. Rien de trop spécial. Rien d’extravagant. Ou d’impressionnant. Seulement 4 musiciens qui jouaient leurs chansons, calmement. Qui les jouaient bien, ceci dit. Mais Weezer nous a pourtant habitués à plus de folies…

Un enthousiasme plus sincère s’est fait sentir au cœur de la performance de l’album, du succès Buddy Holly à l’excellente Say It Ain’t So, en passant par Undone (The Sweater Song) et Surf Wax America.

Le tout a pris fin avec un énorme « jam » collectif sur Only In Dreams.

Une performance somme toute assez décevante, sachant ce dont le groupe – et surtout son leader – est capable de livrer sur une scène. Le groupe n’a pas offert de rappel, malgré la demande de son public qui est finalement reparti un peu bredouille, huant brièvement le quatuor. Il faut dire que ceux qui ont vu le groupe au festival Osheaga l’an passé avaient probablement de très hautes attentes et seront sans contredit restés sur leur faim…


Photos en vrac (par Karine Jacques):




Grille de chansons:

1. Hash Pipe
2. Tired of Sex
3. Pink Triangle
4. Suzanne
5. Island in the sun
6. Falling For You
7. El Scorcho
8. You Gave your Love to me Softly
9. Across the Sea
10. Pork and Beans

(Blue Album)

1. My Name is Jonas
2. No One Else
3. The World Has Turned and Left Me Here
4. Buddy Holly
5. Undone – The Sweater Song
6. Surf Wax America
7. Say It Ain’t So
8. In the Garage
9. Holiday
10. Only In Dreams

Vos commentaires