James Bay
Critique Publié le

James Bay au Métropolis | Chaleur et unité

C’est mardi soir qu’est monté sur la scène du Métropolis le tant attendu James Bay. Sa grande générosité avec le public démontrait son excitation d’être à Montréal, ville dans laquelle il jouait pour la troisième fois cette année. Ceux et surtout CELLES qui n’avaient pas eu la chance de s’extasier devant le folk du jeune Britannique de 25 ans à Osheaga cet été, ont eu le privilège de vivre un semblant d’histoire, au lendemain des terribles évènements survenus au Bataclan, à Paris, ce 13 novembre dernier. Les cris de joie ont remplacés les cris de terreur. L’énergie positive émanait du chanteur et de ses instruments, créant ainsi un sensation d’unité et de bonheur dans la  grande salle pleine à craquer de la rue Sainte-Catherine.


Une foule d’admiratrices et d’admirateurs se tenaient bien droits devant la scène du Métropolis, prêt à accueillir le chanteur qui, sans aucun doute, a joué en boucle dans leurs oreilles depuis la sortie de la chanson Hold Back the River puisque Bay n’était pas le seul à livrer une prestation mardi; les spectateurs ont chanté en choeur du début jusqu’à la fin de la soirée dans une bulle d’émotions palpables. Le bellâtre à chapeau a ouvert la soirée avec la chanson Collide et a capturé l’essentiel de l’album Chaos and the Calm. Peu bavard, il a meublé l’espace entre les morceaux, d’interludes musicaux qui ont contribué à faire glisser sa musique dans une harmonie et une fluidité totale. Il a joué quatre chansons en rappel, dont Hold Back The RiverIncomplete et la reprise de CCR, Proud Mary.

Cela va sans dire, le passage de Bay à Montréal ne sera pas passé inaperçu. Certains chanceux de l’UQAM ont pu partager un moment presque intime avec James Bay, qui leur a fait un petit concert maison durant les heures de classe grâce à Éric Salvail.

Les fans se sont agités sur les médias sociaux, faisant circuler des vidéos, des photos, et dans certains cas des rumeurs. La dernière serait que Bay offrira peut-être une supplémentaire montréalaise très prochainement. Chose certaine, si le tout s’avère vrai, le très charmant JB sera bien accueilli.

Artistes
Villes
Salles

Vos commentaires