Busty and the Bass
Critique Publié le

En photos | Busty and the Bass fait lever la foule au Théâtre Petit Champlain

On pourrait très bien sortir le cliché du « secret bien gardé » : la formation funk-jazz montréalaise Busty and the Bass mérite à être connue, et entend bien se faire connaitre. Le groupe donne quelques spectacles gratuits au Théâtre Petit Champlain, notamment hier (jeudi), ce soir (vendredi) et demain (samedi), avant de se rendre au Festival de Jazz d’Ottawa le 29 juin, et au Festival de Jazz de Montréal du 30 juin au 4 juillet 2015.

Notre photographe Daniel Bouchard se trouvait à la troisième des cinq représentations de Busty and the Bass au Théâtre Petit Champlain cette semaine. Un spectacle d’une grande qualité musicale, avec d’excellents musiciens et deux vocalistes aux superbes voix.

Busty and the Bass flirte avec différents styles, mais tous liés par l’apport des cuivres. On navigue dans l’ambiance cabaret à la new-yorkaise, en passant par le son de la Nouvelle-Orléans et celui de la musique religieuse afro-américaine, du reggae au rap, tout ça avec un groove enlevant et des solos de saxophone alto et de trombone marquants et fréquents.

À découvrir.

Vos commentaires