Orchestre Symphonique de Drummondville

Critique | Saratoga à Gatineau : Fusion parfaite du Turf and Spa Motel jusqu’au Petit Chicago

Il y avait de l’amour dans l’air pour un dimanche soir au Petit Chicago de Hull. C’est un peu l’essence même, la grande thématique du nouveau projet de Chantal Archambault et Michel-Olivier Gasse.

Photo par GjM Photography

Saratoga – Photo par GjM PHotography

Une contrebasse, un micro, une guitare et deux voix ont suffi pour meubler la chaleureuse scène du Petit Chicago et donner tout l’espace nécessaire pour que le folk country de Saratoga opère.

C’est Poêle à bois qui a servi d’entrée à la deuxième prestation devant public (et une grande première dominicale pour le duo) du nouveau projet Saratoga. Dès les premières harmonies de la voix douce, franche et vivante de Chantal et celle légèrement granuleuse de Michel-Olivier, on comprend la complicité qui rend le duo terriblement efficace, authentique et attachant.

Photo par GjM Photography

Saratoga – Photo par GjM PHotography

La grande thématique de l’amour véritable au quotidien se dessine à la troisième chanson Les bourgeons pis le gazon, alors que Chantal confie d’un air timide aux spectateurs que c’était la première fois qu’un garçon (Michel-Olivier) écrivait une chanson pour elle.

Lui à la contrebasse et elle à la guitare, l’étiquette country-folk s’appose parfaitement à Saratoga grâce aux paroles simples qui racontent les scènes  de tous les jours avec Boire à crédit, un hymne au retour du bon temps.

Des histoires d’amour au temps de la révolution industrielle (Clémentine) aux histoires “d’amitiés entre boys” (Tu m’ramasseras), en passant par la vie de la voisine Mme Rosa, la maîtrise de l’écriture de ce style ainsi que leur complicité fusionnelle sur scène se confirme entre l’échange des instruments (ukulélé, contrebasse, guitares) et de répliques qui permettent de comprendre et d’entrer dans leur projet.

Ce n’est qu’à la dernière pièce que le duo explique l’origine complète de Saratoga, qui se veut le nom du projet et le titre de la chanson thématique de ce dit projet. C’est avec beaucoup d’humour qu’ils font un parallèle entre ce choix et la naissance de l’idée de créer leur propre band sur le balcon du chic Turf and Spa Motel à Saratoga Springs, en  périphérie de Saratoga dans le comté de Saratoga.

Dans cette suite logique des choses, c’est Saratoga (la chanson) qui clôture un des premiers spectacles du duo sur une note d’humour et une ellipse digne d’une fixation sur les poupées russes.

Photo par GjM

Saratoga – Photo par GjM PHotography

Événements à venir

Vos commentaires

Sors-tu.ca vous recommande...