Dance Laury Dance

Critique album: Dance Laury Dance – Living for the Roll

Dance Laury Dance - Living For the Roll Dance Laury Dance Living For the Roll

Le rock est-il véritablement mort et enterré? Si c’est le cas, le groupe de Québec Dance Laury Dance l’a ressorti de sa tombe pour l’injecter d’une énième vie. Le premier album du groupe, Living For the Roll, est paru la semaine dernière, poil et veste de cuir non inclus…

C’est maintenant presque devenu une tradition annuelle de proclamer la fin du rock’n’roll. Avec tous les artistes pop et hip-hop qui envahissent les ondes radios, il est facile d’en arriver à cette conclusion. Pourtant, il existe toujours une foule d’artistes produisant un son pesant et de qualité et Dance Laury Dance en fait partie.

La musique agressive combinée à l’ambiance de party est ce qui fait le succès de Living For the Roll, un peu comme Airbourne ou the The Darkness ont fait avant eux. Bien que Dance Laury Dance propose un son un peu plus lourd, le tout demeure dans la bonne humeur et avance à un rythme effréné.

 

Le rock’n’roll sans détour!

La glorification du mode de vie « Live Fast and Die Young » se retrouve partout sur l’album. Avec des titres de chansons comme Out With Rockers et To Be Drunk, le groupe possède toute la subtilité d’un marteau-piqueur appliqué à un gong. C’est véritablement une attaque de plein front.

Tout cela serait futile si le matériel ne tenait pas la route et, heureusement, ce n’est pas le cas. La chanson phare Burning Hot possède une mélodie très accrocheuse tandis que Living For the Roll est un blues explosif.

La vedette incontestée de l’album est le chanteur Max Lemire, qui beugle avec puissance et conviction. Sa voix basse et granuleuse est parfaite pour complimenter les guitares féroces et procure une sonorité qui rappelle Motörhead.

Living For the Roll peut par contre s’essouffler, ou plutôt essouffler, par moment. En raison de l’absence totale de moments de répit ou de changements de rythme, le tout peut être difficile à écouter d’un bout à l’autre.

Une ballade ne serait pas souhaitable, mais quelque chose pour mieux rehausser les moments plus lourds le serait.

Dance Laury Dance a su donner un second souffle au hard rock des années 80, et ce, de façon authentique. Living For the Roll ne tente pas de récréer cette période, mais devient sa progression logique.

Événements à venir

Vos commentaires