crédit photo: Zoé Arcand
Louise Lecavalier

Usine C dévoile les détails de sa réouverture et lance sa saison 2021-22

L’Usine C, établissement montréalais dédié aux arts vivants, rouvre enfin ses portes au grand public, et en a fait l’annonce lors d’une conférence de presse pour le moins sentencieuse et festive, ce matin. On y dévoilait la programmation de la saison 2021-22 ainsi que le résultat de longs travaux effectués en temps de pandémie. Co-fondateurs, président du conseil d’administration, mairesse de la ville et honorable ministre du Patrimoine ont défilé sur scène pour offrir à la foule émue des discours teintés de soulagement et d’euphorie (et d’ambition politique pour certain.e.s).

Suite à une série de remerciements, et même quelques larmes, les artistes faisant partie de la nouvelle programmation ont posé sur scène aux côtés des membres fondateurs et honorables invités. Une vidéo muette défilant derrière eux a fait guise de présentation de la programmation: les noms des artistes et quelques extraits vidéo des performances montraient au public à quoi s’attendre de l’Usine C dans la prochaine année.

C’est la toute nouvelle création de la danseuse et chorégraphe de danse contemporaine Louise Lecavalier, Stations, qui lancera le bal de la nouvelle programmation. La 25e saison de l’usine C offrira également une rétrospective des oeuvres de Daina Ashbee.

La pièce de théâtre Féministe pour homme de Noémie de Lattre, mettant en vedette Sophie Cadieux et Vernon Subutex 1 d’Angela Konrad, d’après le roman de Virginie Despentes seront également présentées, en plus de Le Sacre du printemps, du répertoire de la Compagnie Marie Chouinard. Le Collectif Tôle présentera Awards, définit comme un concert-gala-karaoké.

La présentation de The Rise of the BlingBling – la Genèse, une relecture originale du Nouveau Testament fermera saison 2021-22 de l’Usine C.

Festivités de réouverture

Outre cette conférence se déroulant sur fond de musique jazz, cocktail et nappe blanche sur petite table ronde, d’autres festivités sont annoncées pour célébrer la tant attendue réouverture de l’ancienne usine de confiture. Dès 18h ce soir, NICE TRY bellesaison marquera le coup d’envoi de la 25e saison: six créateurs des arts vivants présenteront une création, montée de toute pièce en 48h, chacune s’inspirant d’un des artistes de la nouvelle programmation.

Du 24 au 26 septembre prochain, l’Usine C ouvrira ses portes, donnant l’occasion au grand public de découvrir la nouvelle apparence des lieux dans le cadre des Journées de la culture.

* Photo par Claude Malouin.

Chaosmos, une installation poétique et immersive de Théâtre Junction; les contes « intimistes » Rx: contes-gouttes du Théâtre à corps perdus, mis en scène par Geneviève L. Blais à partir des textes de Martin Bellemare ainsi que le théâtre expérientiel Tête à tête de Stéphane Gladyszewski seront présentés.

Clin d’oeil au quartier ouvrier dans lequel s’élève encore aujourd’hui l’Usine C, des visites de celui-ci en feront découvrir l’histoire au public qui pourra aussi profiter de l’art de la poêtesse et artiste visuelle Louise Marois.

Plus de détails et billets sur le site de l’Usine C.

Événements à venir

Vos commentaires