Salomé Leclerc

Salomé Leclerc | Retour sur son lancement au Nomad Nation

Alors qu’on attendait depuis des mois le nouvel album de Salomé Leclerc, magnifiquement titré 27 fois l’aurore et originalement prévu pour le printemps dernier, le concert-lancement a bien failli ne pas avoir lieu…

À la suite d’un test de son en après-midi, une plainte d’un voisin intransigeant suffisait à attirer les policiers sur les lieux, nous racontait la chanteuse. Il a fallu faire preuve de persuasion pour que le spectacle ait bien lieu…

Comme ce moment a passé près de ne plus avoir lieu, on aurait dit que la chanteuse croquait deux fois plus dans le moment, le saisissant fermement tout au long des cinq chansons interprétées. Et profitant pleinement de la chaude ovation que lui réservait son public, entassé dans le petit loft-garage poussiéreux de la rue Van Horne.

Entourée des musiciens Philippe Brault (avec qui elle a co-réalisé et co-arrangé l’album), Benoit Rocheleau, José Major (batterie) et Audrey-Michèle Simard, Salomé Leclerc a montré un côté plus rock qu’à l’accoutumée, aventureuse mais aussi touchante lorsqu’on la retrouve seule à la guitare, la voix écorchée.

Elle sera d’ailleurs de retour avec un set complet lors du festival Coup de Coeur Francophone le 13 novembre prochain, au Club Soda.

Photos en vrac
(par Manon Boquen)

Vos commentaires