Planet Smashers

Critique concert: Les Planet Smashers en français aux Francofolies

Samedi 11 juin 2011 – Scène Loto-Québec des Francofolies de Montréal

Dans le cadre de la 23e édition des Francofolies de Montréal, le groupe anglophone les Planet Smashers a donné un spectacle exclusif pour l’occasion, en interprétant tout son concert en français. Ce fut un défi réussi pour le groupe, qui nous a fait oublié la pluie et nous a rappelé qu’avec eux, on fait la fête peu importe la situation!

Photo par Karine Jacques

Les Smashers ont débuté leur spectacle avec une de leurs compositions instrumentales afin de tranquillement réchauffer la foule et pour se mettre eux-mêmes dans l’esprit de cette expérience de tout chanter en français. Possiblement nerveux, le chanteur a même blagué qu’ils comptaient jouer tout leur spectacle de cette même façon, puisque c’était beaucoup plus simple de ne rien chanter du tout!

Visiblement hésitant, il a fallu quelque temps au groupe pour faire lever la foule. On peut aussi blâmer les spectateurs pour ce malaise sur le terrain, eux qui semblaient incertains d’apprécier les hits des Planet Smashers en français.


Hippopotame

Cependant, nous avons rapidement oublié ce faux départ lorsqu’ils ont introduit leur nouvelle chanson Hippopotamus, qui devient de plus en plus appréciée du public.

Pour l’occasion, le groupe a invité la foule à apprendre leur nouvelle danse plutôt absurde, qui consistait à ressembler autant que possible à un hippopotame. Pour compléter le tout, des mascottes d’hippopotames sont venues danser sur la scène avec les Smashers lors de cette chanson.

Photo par Karine Jacques

Les plaisanteries ont continué à se cumuler durant le concert, ce qui ne faisait qu’augmenter le niveau d’énergie. En effet, les Planet Smashers nous ont offert une exclusivité où le tromboniste chantait un « poème qui lui avait été donné par une jeune fille vêtue de rouge ». Un moment un peu bizarre, mais plutôt amusant, qui nous a fait sourire du début à la fin.

Photo par Karine Jacques

Prouvant qu’ils étaient là pour avoir du plaisir, le groupe a ensuite démontré qu’il pouvait faire faire n’importe quoi à une foule en invitant tout le public à s’asseoir sur le gazon lors de la chanson Surfin In Tofino, en plus de nous inviter à taper sur la tête de notre voisin.

On peut dire que les Planet Smashers ont profité de l’occasion que leur offraient les Francofolies pour donner un spectacle unique, dont on se souviendra longtemps. Le groupe nous a aussi introduit à une autre de leurs nouvelles chansons, Happy New Years Baby, qui, avec Hippopotamus, laisse entrevoir un nouvel album festif comme ils en sont bien capables.

Les Smashers ont réussi haut la main l’interprétation de leurs chansons en français, à l’exception de Blind et Skate Or Die qui ont été chantées en anglais. Malgré cela, ce fut un spectacle très divertissant, où on se croyait au soleil en cette froide soirée.

Photos en vrac:

Pour visionner plus de photos du concert:
http://www.flickr.com/photos/karinejacques/


Grille de chansons

1. Life Of The Party
2. Missionary’s Downfall
3. 80’s Bus
4. Hippopotamus
5. Happy New Years Baby
6. Too Much Attitude
7. Surfin In Tofino
8. Blind
9. J’aime Ta Femme
10 She’s So Hot
11. Holiday
12. Super Orgy Porno Party
13. Skate Or Die

Événements à venir

Vos commentaires