Messmer

Afterparty Osheaga 2015 | Étirer le plaisir vs aller se coucher

Osheaga approche à grands pas, et non seulement le festival propose une programmation très riche en vue de sa 10e édition, mais également une série plutôt invitante d’after-parties pour étirer le plaisir. Alors on fait quoi après une journée intense d’Osheaga : on rentre faire dodo ou on sort poursuivre la fête ?  Vous vous doutez surement de notre réponse (au pire, relisez le nom de notre site)… Voici donc 5 raisons de repousser le sommeil à plus tard.


 

1. Brodinsky (avec Cashmere Cat)

Vendredi 31 juillet – Société des Arts Technologiques (SAT)

Plutôt d’inclinaison électro ?  Pas de problème. Le Français Brodinsky et le Norvégien Cashmere Cat, qui se succèdent aussi sur la scène du Piknic Électronik le jour même lors d’Osheaga, seront en prestation à la SAT. Belle façon de poursuivre sur la lancée d’adrénaline du jour 1.

2. Young Fathers (avec Shash’u)

Samedi 1er août – Centre PHI

À son premier passage à Montréal, le groupe de rap-électro écossais – qui a remporté le prix Mercury avec son excellent premier album Dead et vient de sortir White Men Are Black Men Too – en profitera pour jouer deux fois plutôt qu’une. Young Fathers sera d’abord en prestation sur le site d’Osheaga, à 19h15 sur la Scène de la Vallée, puis remettra cela à l’intérieur du Centre PHI en fin de soirée. Avec Shash’u en première partie, ça promet de lever !

3. The Posterz et le film sur NAS

Samedi 1er août – Centre Phi

L’une des figures montantes du hip-hop montréalais, la jeune formation The Posterz sera en spectacle au Centre Phi samedi soir. Dans la mouvance de la trap imbimbée d’EDM raffinée.

Ça commence un peu plus tôt (à 21h) avec une projection du film Nas : Time Is Illmatic. Pour le 20e anniversaire du mythique premier album de Nas, le film retrace son histoire et le contexte qui a mené à la création d’Illmatic, un chef d’oeuvre du rap des années 1990.

* Participez à notre concours par ici.

 

4. Sylvan Esso et Future Islands (DJ Set)

Dimanche 2 août – Théâtre Fairmount

Sur papier, ça semble être deux sons très différents : l’indie-pop-électro-minimaliste-décontractée de Sylvan Esso et la pop-synthé doucement dansante (parlez-en au chanteur Samuel Herring) de Future Islands. Mais en DJ set, ce sera intéressant de voir quel genre d’ambiance ils souhaiteront nous proposer.

Belle façon de conclure un week-end intense.

Avec un peu de chance, peut-être qu’on pourra voir Herring danser derrière la console…

* Participez à notre concours par ici.

 

 

5. The OBGMS, Les Deuxluxes et The Castagne’s

Dimanche 2 août – Lion d’Or

Après trois jours d’Osheaga, si vous n’avez toujours pas eu votre dose de musique live, il en restera encore un peu du côté du Lion d’Or, avec des bands qui déménagent. Pas de danger de tomber endormi avec ces trois-là : le party-rock torontois de The OBGMs, le duo rock’n’roll Les Deuxluxes et le glam-punk-trash-pop du duo frère/soeur montréalais The Castagne’s vont chasser les fourmis dans les jambes.

Pas question de laisser tomber la cadence : il faut danser toute la nuit jusqu’à avoir les pieds en bouillie… Et lundi matin, vous demanderez à vos proches de vous trouver un podiatre à Montréal et ses environs au pire.

Événements à venir

Vos commentaires