Adrian Belew Power Trio
Nouvelle Publié le

King Crimson | Les 10 meilleures chansons

Lark’s Tongue in Aspic, Part One

Nous sommes trois ans après Lizard. La formation n’est plus la même. Un nouveau King Crimson est né. Robert Fripp a fait appel à John Wetton pour prendre la barre du chant et de la basse. Bill Bruford, à peine sorti de Yes, s’assoit derrière la batterie crimsonienne. Ils sont rejoints par David Cross au violon et Jamie Muir aux percussions.

Lark’s Tongue in Aspic et son titre intriguant, donne dans le jazz fusion, genre en plein essor à l’époque. La chanson titre (avec ses Part One et Part Two qui ouvrent et concluent l’album) donne à la fois dans le jazz, le rock, et même un peu le métal.

C’est délirant, musclé, tout en sachant être délicat par moments.

Version live:

Vos commentaires