Nouvelle Publié le

Montréal en lumière 2015 | Programmation dévoilée

Montréal en lumière dévoilait ce matin sa programmation de spectacles en salle en vue de son édition 2015, qui se tiendra du 19 février au 1er mars 2015, dans divers lieux du Quartier des spectacles, à Montréal.


 

Christine and the Queens pour la première fois à Montréal

Une fois de plus, y’aura de la variété pour les spectacles en salle de Montréal en lumière.

La plus grosse prise, peut-être, sera l’occasion de voir à l’oeuvre Christine and the Queens pour la toute première fois à Montréal. Ce sera le 19 février au Metropolis. Véritable phénomène en France, Héloïse Letissier (de son vrai nom) a fait tourner bien des têtes depuis la parution de son premier album sous le nom Christine and the Queens, un disque bilingue intitulé Chaleur humaine, salué par la critique.

Coup de coeur francophone était passé bien près de l’inclure à sa programmation, mais sa présence avait été annulée peu avant le dévoilement de CCF. Voilà que Montréal en lumière prend la balle au bond, à notre plus grand plaisir.

Ouverture, clôture et visites rares

Du côté des spectacles d’ouverture et de clôture, on compte une présentation toute spéciale du projet « Musique et cinéma, une rencontre », mené de front par le pianiste Guy St-Onge et le chanteur Bruno Pelletier. Le 19 février, les deux complices présenteront le fruit de leur collaboration en compagnie de l’Orchestre Métropolitain, à la Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts.

Stéphane Eicher assurera quant à lui le concert de clôture au Théâtre Maisonneuve. Pour l’occasion, on le retrouvera seul sur scène avec… des automates ! Pour le moins curieux.

La présence d’Eicher à la programmation de Montréal en lumière rappelle d’ailleurs que le pays à l’honneur cette année sera la Suisse. On pourra d’ailleurs découvrir quelques artistes helvètes dont la chanteuse soul Kadebostany (qui assurera la première partie de Christine and the Queens), la chanteuse, pianiste et compositrice bâloise Anna Aaron (27 février à l’Astral) et le « Roch Voisine de la Suisse », Bastian Baker (20 février à l’Astral).

Autre visite rare directement de l’Europe, Jay-Jay Johanson sera aussi de passage au Gesù, le 21 février. Un retour après plusieurs années d’absence par ici pour l’artiste trip-hop suédois.

Le guitariste brooklynois Kaki King sera aussi à surveiller avec son projet The Neck Is a Bridge To the Body, une « expérience visuelle et sonore hors-norme », avec un concept de projections sur la guitare de l’artiste. Pété. C’est le 27 février au Club Soda.

Toujours dans le domaine des guitaristes, le Britannique Matt Schofield sera de retour à Montréal le 26 février pour un spectacle à l’Astral.

Ces artistes de chez nous

Marie-Pierre Arthur (avec un nouvel album en poche), le grand gagnant du dernier Gala de l’ADISQ, Alex Nevsky, Mara Tremblay, Stefie Shock, Guillaume Beauregard, Harry Manx, Hôtel Morphée, un doublé Bears of Legend / Fire/Works, Whitehorse, Antoine Corriveau, Andréanne A. Malette, Betty Bonifassi et Alejandra Ribera seront également en spectacle en salle au cours du festival.

Ces noms viennent s’ajouter à ceux de Daran (20 février au Gesù), Bobby Bazini (26 février au Métropolis) et Jérôme Couture (25 février au Club Soda), qui avaient déjà annoncé leur participation.

Photo par Manon Boquen

Fire/Works en prestation lors de la conférence de presse. Photo par Manon Boquen

 

Théâtre, danse et spectacles hors-cadre

Des volets théâtre et danse s’y ajoutent également. Plusieurs pièces seront présentées dans le cadre du festival à la Cinquième Salle, au Théâtre Jean-Duceppe, à la Petite Licorne et plusieurs autres endroits. Entre autres, Dans la République du bonheur de Martin Crimp, Qui a peur de Virginia Woolf d’Edward Albee, Théâtre tout court, XIV – La fierté du geek et le doublé La Cantatrice chauve et La Leçon seront jouées lors du festival.

Les soirées danse permettront aux adeptes de voir m!longa de Sidi Larbi CherkaouiDanse de garçons de Danse K par K et Cartes postales de Chimère de Louise Bédard Danse au Théâtre Maisonneuve et à l’Agora de la danse.

De plus, le film Gladiator, grand succès du septième Art, fera l’objet d’un grand concert live. La partition de Hans Zimmer et Lisa Gerrard (de Dead Can Dance) sera réinterprétée par un orchestre symphonique et grand choeur dirigés par Justin Freer, en simultané avec une projection du film en grand écran HD derrière. GLADIATOR Live sera présenté deux fois, soit les 21 (20h) et 22 (15h) février, à la Salle Wilfrid-Pelletier.

On a même récupéré la présence de l’humoriste François Bellefeuille les 25 et 26 février au Théâtre Maisonneuve, ainsi que la présentation de COEUR, tiré de la série Jeux de cartes de Robert Lepage, à la Tohu, du 18 au 28 février.

Et plus !

Les deux spectacles de Bryan Adams au Centre Bell font également partie de la programmation de Montréal en lumière, tout comme plusieurs autres concerts précédemment annoncés par evenko (Kongos et The Tragically Hip notamment).

La programmation gastronomique sera dévoilée le 25 novembre prochain, alors que les spectacles extérieurs gratuits ne seront connus qu’en février.

Mise en vente des billets dès le vendredi 7 novembre à midi, sauf pour les abonnés de l’infolettre, qui pourront s’en procurer dès demain, jeudi 6 novembre à 10h.

Événements à venir

Vos commentaires