Jonas Brothers
Nouvelle Publié le

Les Jonas Brothers, nouveau groupe indie pop?

La réunion des Jonas Brothers a suscité un grand engouement chez les admirateurs du groupe, dont la majorité les connaissent de leurs années au sein du Disney Channel. De retour après leur séparation musicale de six ans, pouvons-nous dire que les Jonas Brothers ont changé? Leur nouvel album, « Happiness Begins », est-il si éloigné de leur époque à « Camp Rock » et « Jonas »? En vue de leur spectacle au Centre Bell le 27 novembre, il convient de voir ce qui constitue les Jonas Brothers, version indie pop.

Une pochette sous le signe de la plénitude

L’esthétisme de la pochette d’album de Happiness Begins, bien qu’épuré, évite les prétentions de plusieurs artistes déjà bien installés. Une affiche colorée et inspirant la plénitude, qui peut rappeler notamment la pochette de l’album Coastline du québécois Geoffroy. Force est d’admettre qu’il est rafraichissant de voir un boys band miser davantage sur l’innovation et l’esthétisme pour leur signature artistique que tout simplement sur leur visage.

View this post on Instagram

#HappinessBegins. The album. June 7th.

A post shared by Jonas Brothers (@jonasbrothers) on

Le tout est plus grand que la somme des parties

Nick Jonas et Joe Jonas ont exploré de nouveaux horizons en solo pendant la pause du groupe. Ainsi, vous avez très certainement déjà entendu les succès Cake By the Ocean de DNCE (le nouveau groupe de Joe Jonas), ou encore Jealous ou Close (en collaboration avec Tove Lo) de Nick Jonas. Alors que DNCE se rapproche d’une pop plus provocatrice, Nick Jonas se montre plus sentimental et exploite davantage ses talents vocaux. Ces cheminements en solo prouvent la diversité de l’horizon pop des frères Jonas, qui vont fort probablement jouer de leurs chansons solo durant leur concert au Centre Bell.

Hors des sentiers commerciaux

Les Jonas Brothers se sont prêtés au jeu du BBC Live Lounge et leurs fameuses reprises, ainsi qu’au Tiny Desk Concert de NPR, qui demande aux artistes de performer dans les petits bureaux de NPR à Washington. Passage obligé pour toutes les étoiles montantes de la musique pop indie, ces capsules par les radios publiques britannique et américaine attirent principalement les personnes friandes de musique, cherchant à découvrir des artistes émergents ou souhaitant trouver des performances plus intimes et originales d’artistes populaires. Dans celles-ci, on y découvre des Jonas Brothers plus matures et en contrôle de leur musique.

Des sons à l’ère du temps

Autre signe d’une transition pour le boys band, le refrain de leur chanson Cool, figurant sur le nouvel album Happiness Begins, se calque parfaitement avec le refrain de Sucker Punch, tirée de l’album éponyme de l’étoile montante norvégienne Sigrid. Comme quoi le groupe sait se renouveler, et se rapprocher des nouvelles sonorités.

Un clip rétro… qui s’éloigne du rétrospectif!

Il est intéressant de voir que la renaissance des Jonas Brothers est une occasion pour eux de voir ce qu’ils aiment créer, et de voir également ce que leurs admirateurs apprécient chez eux. Ceci transparait dans la variété de vidéoclips mis sur la table dans la dernière année.

Souhaitant s’éloigner de manière assez évidente de leur époque Disney, les Jonas Brothers proposent par exemple un vidéoclip relativement simple pour leur chanson Only Human. Filmé comme si nous étions encore aux belles années de MTV, le clip utilise un style rétro retrouvé entre autre chez Alvvays, Girl In Red et Troye Sivan.

La scénographie qui mise principalement sur un décor bon marché de bal de secondaire rappelle ce qu’on a pu voir récemment dans des clips de Wallows et King Princess. À tout cela s’ajoute une douce référence au clip légendaire de Beat it, de Michael Jackson. Les Jonas Brothers n’ont peut-être pas réinventé la roue, mais ils prouvent de cette manière qu’ils sortent des sentier battus et aiment parfois opter pour des approches moins proprettes.

En bonne compagnie

La mixité des styles et sonorités des Jonas Brothers saute aux yeux (et aux oreilles) lorsqu’on remarque les producteurs ayant collaboré avec le groupe pour leur récent album. Ainsi, pas étonnant de remarquer autant de diversité au niveau musical lorsqu’on note la participation de Ryan Tedder (de OneRepublic, derrière 21, Beyoncé, 1989 et 25), Shellback (derrière plusieurs succès de Britney Spears, Maroon 5 et Taylor Swift) et Frank Dukes (connu notamment pour son travail pour Lorde, Camila Cabello, Post Malone et The Weeknd).

Des habits hors de l’habitude

En regardant des images du groupe, il est surprenant de voir à quel point les frères Jonas brillent par leurs différents habits, qui sont complémentaires, et très souvent colorés ou à motif. Cet éclectisme au niveau vestimentaire, qui prend de plus en plus d’attention auprès des chanteurs masculins, renforce l’image de groupe établi et en confiance.

Comble des conventions de genre, le groupe porte même souvent du rose et du mauve illustrant de surcroît l’image d’un groupe décomplexé par leur masculinité. Il reste que ce renouveau en mode masculine, incarné notamment par Harry Styles, est encore relativement peu exposé.

Les Jonas Brothers seront au Centre Bell le 27 novembre et il reste encore des billets que vous pouvez vous procurer ici. En première partie, il y aura Bebe Rexha et Jordan McGraw.


* Cet article a été produit en collaboration avec evenko.
Artistes
Villes
Salles

Vos commentaires