Patrick Watson

Critique album: Patrick Watson – Adventures In Your Own Backyard

Patrick Watson - Adventures In Your Own Backyard Patrick Watson Adventures In Your Own Backyard

Après une longue escapade de cinq ans qui a mené Patrick Watson et ses collègues (Simon Angell à la guitare, Robbie Kuster à la batterie et Miskha Stein à la basse) autour du monde présenter les chansons de ses deux derniers opus – dont Close to Paradise, titulaire du prix Polaris en 2007 – Adventures In Your Own Backyard s’intéresse à l’environnement familier et aux relations intimes dans l’arrière-cours de chacun.

Ce quatrième album, enregistré presque en totalité dans son appartement à Montréal, est d’une unicité majestueuse et poétique.  À écouter à la maison, au calme, pour mieux laisser partir notre imaginaire:

Lighthouse – Sans contredit, le meilleur morceau de l’album.  Le piano lyrique nous renvoie à la période Kid A – Amnesiac pour le classicisme des arrangements.  Au final, les amateurs de Morricone seront ravis.  Garantie!

Blackwind – Balade au piano judicieusement mêlée d’effets sonores donnant l’idée de la genèse de Close to Paradise.

Step Out For A While – On change de registre.  Reflets jazz dont le piano aérien est encore une fois suivi d’un changement d’ambiance immédiat et envoûtant.

Quiet Crowd – Pop tranquille.  Chanson dédiée aux personnes qui parlent peu et qui pensent beaucoup selon les propos de Patrick Watson.

Into Giants – Premier extrait radio de l’album.  Il s’adresse aux personnes qui s’aiment beaucoup et dont le lien d’amitié n’a cessé de s’accroître au fil du temps.  Ballade folkloride entraînante bien adaptée aux stations radiophoniques.

Morning Sheets et Words In The Fire – Ces deux morceaux viennent illustrer une dernière fois le foisonnement d’idées dans la musique de Patrick Watson, qui visite un territoire entre musique classique, folk et pop.  L’un ne va pas sans l’autre.

The Things You Do – Le groupe abandonne le temps d’un morceau son chanteur afin de se concentrer sur l’émotion musicale.

Strange Crooked Road – Mystérieuse et intrigante, cette balade nous fait passer par tous les états, à la fois iconoclaste et captivante.

Noisy Sunday – Épuré, sensible et maîtrisé, ce titre effectue un retour aux sources du blues. Lhasa de Sela l’aurait apprécié.

Adventures In Your Own Backyard – Cette pièce effectue un retour vers le début de l’album avec des ambiances de western.

Swimming Pools – Second interlude instrumental qui surprend, charme et secoue l’auditeur. De toute beauté!

Patrick Watson a célébré la sortie du disque avec trois spectacles qui avaient lieu à guichets fermés, les 15, 16 et 17 avril dernier au Théâtre Corona.  Lisez notre critique du concert et notre entrevue avec l’artiste!

Événements à venir

  • vendredi

    Spectacle-bénéfice virtuel au profit du Regroupement Partage avec Marie-Mai, Patrick Watson, Marie-Josée Lord, Marc Hervieux, Jérôme Charlebois, Mario Pelchat

Vos commentaires