crédit photo: Jean-François Hébert
Star Académie

Star Académie – Semaine 1 | Visite des coulisses et enquête médicale

Salut les Académaniaques! Et puis, cette première semaine de Star Académie? Moi, je lui donnerais une note de 7/10.

Pour illustrer mon point de la manière la plus claire possible, je dirais que la semaine a commencé comme un Bumblebee qui se transforme en grosse Chevrolet Camaro boostée aseptisée dimanche et lundi avant de revenir à sa bonne vieille forme de Volkswagon Beetle mardi, mercredi et jeudi. « Illustrer mon point de la manière la plus claire possible. » Ouin…

Un variété pas trop varié

Les Académiciens qui entrent comme des Avengers, j’avais dit le moins possible. La production de Star Académie dès la 1e seconde: MUSIQUE INTENSE. LUMIÈRES. LES ACADÉMICIENS MARCHENT EN SLOW MOTION!

Si je suis un peu déçu de ça, le premier medley des chansons thèmes passées en plan séquence est super réussi. On fait usage de la grosse scène et si ce n’était pas du bol de cheetos sur mon ventre, je me serais probablement levé de ma chaise pour applaudir quand Patrice Michaud est apparu avec le sex appeal d’un jeune Bruno Pelletier.

Puis, c’est un long medley, des présentations de candidats nécessaires, mais peu punchées. Y’a une coupe de candidats qui ont le syndrome de « Quessé que je fais avec mes bras quand la caméra me regarde? »

Du pain et des jeux

Parlons du processus. Sur 5500 candidats aux auditions, ils sont passés de 60 à 30 à 21 et finalement 15 à la fin du variété. Puis, 3 autres seront en « évaluation » la semaine prochaine. Quand est-ce qu’ils se reposent les pauvres?

On nous informe que 9 participants devront chanter pour convaincre, sans savoir qui a été jugé selon quels critères. Parmi eux, 4 vont se battre à coup de cordes vocales pour avoir le vote du public/vote des juges. Parmi les 4 se trouvent Allyson Pétrin et Vincent Julien, les deux candidats que le public a sauvés. Rendu là, c’est de l’acharnement de les mettre en élimination.

« T’as pris contact avec ton courage pour te servir de ta vulnérabilité pour nous montrer ta force. » -Lara Fabian

« Oui allô Jojo Savard? On va te demander d’arrêter d’écrire les répliques de Lara Fabian s’il te plaît merci. »

Frédérique Beaulieu chante à son chum qu’elle l’aime et moi j’aime Frédérique.

Puis, c’est au tour de Vincent Julien. J’adore sa personnalité. C’était une bonne idée pour lui de chanter de la comédie musicale, mais je mettrais un peu moins de sourire en chantant « Qui est-ce-qui viole les filles le soir dans les parkings, qui met l’feu aux buildings? » C’est peut-être juste moi.

Guillaume Lafond. Y’en a TOUJOURS un comme ça. Le gars de région qui vient représenter le country dans un variété musical. Toujours. La production veut avoir de la diversité, pis aller dans tous les extrêmes c’est aussi d’avoir le dude guitare-chapeau-voix écorchée. Mais c’est JAMAIS lui qui gagne. C’est l’équivalent du mauvais stéréotype du Black guy dies first des films d’horreurs des années 80.

Cinq autres mises en danger pour une raison qu’on ignore plus tard, Sofia Duhaime nous chante J’ai demandé à la lune. Souvent, je trouve que la douceur sort mieux que les grands arrangements musicaux à la télévision. (Genre, Meghan Oak qui choisi Titanium ou Jullian qui chante Il est où le bonheur. )

Au tour de Jacob, que Patrick a renommé Jérémy ou je sais pu quoi, qui avait l’énergie du meilleur ami qui se fait briser le coeur dans un coming-of-age movie en chantant I Wanna Know What Love Is. Avec tous les autres candidats qui s’agitent les bras de gauche à droite, on se sentait au last call d’un karaoké et on s’attend à ce qu’il se fasse sortir même si Lara Fabian vient de lui dire « Je t’aime. »

Un peu pénible de passer 20 portraits d’aspirants académiciens. On a hâte de s’attacher à eux, parce que c’est pas le cas encore.

Après quelques minutes de l’Escouade Star Académie (Matt Duff, Melissa Bédard et Pierre-Yves Roy-Desmarais) qui visitent l’académie, c’est enfin le moment du vote du public!

Vote du public… et on sauve… sans grande surprise, le peuple a parlé et décide de garder Guillaume « Tennessee Whiskey ».

Vote du public #2… JACOB. YES. JE LE SAVAIS. IL LE MÉRITE. IL PLEURE. JE PLEURE. SAYHAN PRIE À GENOUX PAR TERRE. Ouf.

On montre la sortie aux exclus qui quittent et ne participent même pas à chanter pas la chanson thème. BYE

Quelques remarques supplémentaires sur l’émission du dimanche:

  • Qui a décidé que certaines filles étaient en robe de bal tandis que Shayan et Jullian sont habillés en mou? Mais surtout, qui a dit à Matt que c’était correct de pas se changer après son shift de nuit à l’hôpital?
  • Je trouvais l’OM vraiment trendy de laisser Yannick Nézuet-Séguin se bleacher les cheveux l’an passé. Finalement, c’était peut-être signe qu’il allait « frapper son Turcotte » (C’est officiel, l’Office québécois de la langue française me confirme qu’on remplace dorénavant Waterloo par Turcotte depuis la démission du Fou du roi à TLMEP.)
  • J’aime bien Patrice Michaud. Il a commencé son animation en disant « Ça y est maman c’est parti » dans une petite voix étrange et nous a jasé de son passé de joueur de Donjon & Dragons.

Les quotidiennes

Lundi

Bon, on est lundi. Fais-moi pas mentir, j’ai promis à mon rédacteur en chef que c’était bon Star Académie et jusqu’à date le premier variété c’était un très long Belle et Bum. Sois bon, sois bon, sois… Les coulisses du premier variété. M*RDE.

Vous pouvez sauter les dix premières minutes de l’épisode. On a ensuite un débrief un peu drabe du variété, mais on aime déjà voir Lara Fabian dans son rôle de Charles Xavier qui parle à ses jeunes mutants. Puis on fini sur les gars qui jam, les filles qui se regroupent dans une chambre pour un moment girl power et ça me donne enfin espoir que quelque chose de bon suivra. Je commence à les aimer! YES.

Mardi

ÇA COMMENCE. Je le sais que c’est sensé être à propos de la musique, mais il faut s’attacher à l’humain avant tout. C’est pour ça que je trouve ça important de les voir se faire des oeufs le matin. (Je niaise pas.)

Xavier Dolan qui nous rappelle, avec son entrée à l’Académie, qu’il n’est pas aussi prétentieux qu’il l’a déjà laissé paraître:

(Oui, c’est une vidéo de Gab Roy. Non je ne suis pas fier de partager ça, mais c’est la seule trace encore existante de ce passage de Xavier Dolan dans ce documentaire de l’ONF. Ne riez pas aux commentaires de Gab Roy et je pense que c’est correct.)

Le réalisateur donne une classe de maître clairement inspirante pour les jeunes académiciens suspendus à ses lèvres. Il mentionne son époque un peu gênante où il ne savait pas comment se présenter aux médias et il a clairement le documentaire de l’ONF en tête.

On apprend que Shayan, Maeva et Olivier seront en danger cette semaine. Trois concurrents qui me semblaient forts. Je m’inquiète pour Olivier, qui affronte deux participants avec des sacrées voix.

Moment préféré de l’émission du lundi: Lara appelle le nom de William pour lui annoncer quelque chose d’important et on voit notre bon Jacob, fidèle à son personnage de comic relief d’un film des années 80, qui suit derrière pour entendre ce qui va se dire. Un coup de montage plus tard et Jacob a disparu, on devine que la prod lui a dit que ce n’était pas le bon moment pour demander à William d’être le parrain de son enfant.

Mercredi

Cours de création avec Ariane. On voit des jeunes intéressés par ce qu’elle dit et désireux de se prêter au jeu. Puis, l’émission fait de la place à un touchant hommage à Raymond Lévesque mené par Ariane Moffatt au piano, accompagnée des académiciens qui chantent en choeur sur Quand les hommes vivront d’amour. Sans grande mise en scène, c’est un beau moment.

Bon gros clash, par contre, quand tout de suite après la pause on voit les apprentis stars retrouver leurs cellulaires et capoter à mettre en scène des stories Instagram à tour de bras.

Excellent moment quand un Guillaume “Honky Tonk” Lafond effrayé avoue à la caméra qu’il « n’a jamais fait ça, là, des affaires de stories de même » comme si on lui confiait un scalpel lors d’une l’opération à coeur ouvert. Définitivement, il sera la vache à lait des cotes d’écoute en région.

Puis, la psychologue qui accompagnera les participants tout au long de leur séjour vient leur parler de la gestion des réseaux sociaux, un cours pertinent qui aurait bien servi à Morgan Wallen.

Présentation de numéro de variété avec Gregory Charles. « À la fin, notre dernier numéro c’est un genre de dance battle », annonce le professeur. Bon, quand je disais la semaine passée qu’il fallait s’inspirer de Révolution, c’est pas ce à quoi je m’attendais, mais je suis pas contre l’idée.

Jeudi

Oh boy, les chambres sont déjà en bordel. J’ai l’impression que Émily Bégin et Corneliu se laissaient pas autant traîner que ça mais bon.

On sent que les candidats sont à fleur de peau. Après tout, les participants d’OD nous répètent souvent à leur sortie à quel point c’est dur mentalement d’être épié 24 heures par jour par des caméras. Imagine si on leur demandait de créer quoi que ce soit comme à Star Académie. On comprend l’état des Académiciens.

Puis, on montre une reprise vidéo de Matt Moln qui se serait blessé en dansant trop fort. Personnellement, je pense qu’il fake une blessure pour ne pas avoir à participer au fameux concours de danse de Greg.

Finalement, un moment d’illumination: Charlotte Cardin arrive à l’Académie devant des candidats foudroyés. Zara, 16 ans, chante avec Charlotte et je me suis dit pendant un moment qu’on avait peut-être devant nous la prochaine Charlotte Cardin justement. C’est peut-être juste moi, mais j’ai l’impression que la multi-instrumentiste a déjà pas mal plus de substance que bien des participants avec 10 ans de vie de plus qu’elle.

VENDREDI 16H30 – Photo reportage de coulisses

OMG. Je ne sais pas quelle divinité veille sur moi, mais je suis invité à aller visiter les coulisses de la répétition des candidats avec Charlotte Cardin et Roch Voisine.

Arrivé à un lieu secret à Saint-Hubert, je rejoins certains médias dans une petite salle où Olivier Faubert est en train de répondre aux questions des médias. On lui demande des questions comme son moment fort de la semaine ou si les caméras le stressent. À mon tour. Je me lance. « Comme Véronique Claveau et Bryan Audet, est-ce que tu pense trouver l’amour à Star Académie? » Oli m’informe qu’il a une blonde depuis 1 an et demi et qu’il se verrait ben mal commettre l’irréparable devant les caméras. Un relationniste de presse m’indique de toute façon que Véronique Claveau et Bryan Audet n’étaient même pas dans la même cohorte. Je réponds « je le sais mais pareil » avec la voix d’un gars qui a pas fait ses recherches.

Après ça, c’est au tour de Shayan de venir répondre à nos questions. Une journaliste lui demande une question sur sa spiritualité et c’est super intéressant. Je lui demande si le ménage se passe bien avec sa colocation. « Oui… moi en tout cas oui. » Rire de mes collègues. Je m’intègre tranquillement.

En dernier, c’est Jipi Dion qui s’assoit au banc des accusés. Il m’avoue que lui aussi a trouvé le premier variété un peu long, mais que ça fait un peu partie de la tradition du format de l’émission que d’avoir un premier variété chargé. Par contre, il promet que les autres seront beaucoup plus punchés.

Fini le blabla: on s’approche du plateau où a lieu la répétition. C’est vrai que c’est impressionnant. Y’a une espèce d’énorme armature motorisée qui monte et descend du stage. Je suis à côté de Charles Kamoun et William Cloutier. Je dis que le stage à l’air d’une cage comme à la lutte. Aucune réaction des deux gars. Même pas un hochement de tête. Charles a répété à quelques reprises cette semaine qu’il ne fait pas l’unanimité dans la vie. Un sentiment que je partage bien fort à ce moment.

Charlotte Cardin est là, entourée des Académiciens. Ils chantent Daddy et Fous n’importe où. Ça sonne vraiment bien. Je ne pensais pas que mon premier show live en un an serait une pratique de Star Académie au studio MELS à 17h. Je ne suis vraiment pas déçu, comme en témoignait mon déhanchement peu professionnel à ce moment-là.

Puis, j’ai finalement eu une réponse à LA question qui tracassait le Québec: je pense bien que Matt s’est réellement blessé. Je l’ai aperçu dans un coin en train de chiller avec sa béquille. Je crois de moins en moins à la théorie de la fausse entorse.

C’était vraiment un beau moment et j’aime beaucoup Star Académie, mais j’avais très faim alors je suis parti. Qui sait si j’ai manqué un moment de complicité entre Tennessee Whiskey et Roch Voisine. Je le saurai en même temps que vous tous, ce soir à 19h!

On se revoit la semaine prochaine. Bon variété les Académaniaques!

Événements à venir

Vos commentaires