Amadou & Mariam
Critique Publié le

Festival d’été de Québec – Jour 5 | Amadou & Mariam

C’était jour de fête et de célébration sur la scène Hydro-Québec à l’occasion de la venue du duo malien Amadou & Mariam. En pleine forme et arborant des sourires fendus jusqu’aux lèvres, le couple a fait vibrer la Place d’Youville comme peu ont su le faire avant eux.

Photo par Pascal Leduc

Photo par Pascal Leduc

Amadou était particulièrement en grande forme. Le chanteur/guitariste a empilé les solos un par dessus les autres, se faisant régulièrement renvoyer la balle par les très talentueux percussionnistes. La foule n’en demandait pas tant – tout le monde dansait aux rythmes africains endiablés.

Mariam était pour sa part plus tranquille sur scène, mais elle semblait tellement prendre plaisir à chanter avec son mari qu’on peut difficilement lui reprocher. D’autant plus que sa voix est tout simplement remarquable, notamment lors de la pièce Sabali.

L’interaction avec la foule fut un autre point fort – entre chaque chanson, les deux prenaient toujours le temps d’adresser quelques mots ou d’expliquer le sens d’une chanson.

Le moment fort de la soirée reste par contre Beaux Dimanches – la Place d’Youville remplie aux rebords a tout simplement explosé lorsque les premières notes se sont fait entendre.

Une chose est certaine, c’est que tous et toutes ont au moins fait quelques pas de danse au courant de la soirée. Impossible de résister au charme et aux rythmes offerts par le sympathique duo.

Artistes
Villes
Salles

Vos commentaires