Tegan and Sara

Critique | Tegan and Sara au Métropolis

Samedi soir, les jumelles Tegan and Sara ont fait danser le Métropolis au rythme des pistes de l’album Heartthrob (2013). 

La structure du spectacle prenait en fait des allures de blocs de chansons, alors que les quatre premières provenaient de trois des plus vieux albums de la formation. Avec 7 albums en plus de 15 années de carrière, des coupures ont évidemment dû être effectuées dans la liste des compositions afin de laisser la place aux pièces électro-pop, plus commerciales, du plus récent album.

Photo par Karine Jacques.

Photo par Karine Jacques.

Le spectacle a tout de même démarré avec une favorite du public alors que tous ont pu chanter en choeur Back In Your Head, mais c’est réellement à la toute fin, sur l’enchaînement de Drove me Wild et Closer, que la foule en a profité pour danser allègrement au son des synthétiseurs. En rappel, la jolie Call It Off  vient descendre la cadence et forme le début d’un dernier bloc de pièces plus anciennes, accompagnées de Living Room, quasi unique représentante de l’album If It Was You (2002).

La seule pièce provenant de So Jealous (2004) qui fête cette année ses dix ans, fut Walking With a Ghost alors qu’on s’attendait à un peu plus, peut être étant donné l’anniversaire de ce disque, ou la promotion qu’en ont faite les deux sœurs sur leurs réseaux sociaux dernièrement. Les jumelles canadiennes ont rappelé à nouveau leur amour de la métropole,  Sara y ayant d’ailleurs élu domicile depuis quelques années et avouant se sentir plus créative à Montréal.

Elles ont voulu à nouveau remercier la foule pour leur bel accueil lors d’Osheaga l’an dernier et ont dédié aux Montréalais une reprise de Pete Townshend, Let My Love Open The Door. Elles ont déchainé le public en se disant fans du CH et lançant un « Go Habs Go!’ qui a plu assurément.

Photo par Karine Jacques.

Photo par Karine Jacques.

Motel Raphaël

Le groupe québécois Motel Raphaël s’est retrouvé avec la lourde tâche de réchauffer la foule du Métropolis, avant même que sonne l’heure de début du spectacle. La preuve qu’arriver tôt est souvent bénéfique, ce fut une très belle performance qu’ont donnée les 7 jeunes (dont un xylophoniste!).

Les pièces de la formation sont bien ficelées, et les trois chanteuses apportent chacune une touche aux pièces pop racontant des histoires de jeunes peines d’amour.  

The Courneys

En première partie officielle, The Courtneys, que Tegan et Sara considèrent comme leur famille, ont enchaîné les pièces mécaniquement. Est-ce la présence évidente de problèmes techniques qui affectaient à ce point la performance des trois dames? Nous ignorons, car après quelques pièces très répétitives, on s’endormait.  

Grille de chansons
1-    Back In Your Head
2-    The Con
3-    Walking With a Ghost
4-    Monday Monday Monday
5-    Goodbye, Goodbye
6-    I Couldn’t Be Your Friend
7-    Now I’m All Messed Up
8-    I Was a Fool
9-    Sentimental Tune
10- Alligator
11- On Directing
12-  Nineteen
13-  I’m Not Your Hero
14- Shock to Your System
15- How Come You Don’t Want Me
16- Drove Me Wild
17- Closer

Rappel
18- Call It Off
19-Living Room
20-Let My Love Open the Door (reprise de Pete Townshend)

Photos en vrac par Karine Jacques

Événements à venir

Vos commentaires