Asia

Critique concert: Asia à Montréal

Lundi 9 mai 2011 – Métropolis (Montréal)

Le rock d’aréna a vécu de nouveau pour quelques heures ce lundi soir, alors que le supergroupe Asia se produisait devant une salle remplie aux trois quarts (800 spectateurs tout au plus) au Métropolis de Montréal.

Le public aux multiples têtes grises et majoritairement masculin était visiblement enthousiaste à l’idée de retrouver ce groupe légendaire, qui mettait les pieds dans la métropole pour la première fois depuis près de 30 ans.

John Wetton, d'Asia (photo par Karine Jacques)

Le groupe a débuté sa performance avec I Believe, tirée de son plus récent album, Omega, sorti en 2010. Dès les premières notes, on a craint le pire, car le son était médiocre. Mais le tout s’est amélioré assez rapidement.

Petit bémol, par contre: la voix de Wetton s’est retrouvée enterrée par les instruments pour la majeure partie du spectacle.

Le groupe a pigé dans ses vieux succès en enchaînant avec Only Time Will Tell, qui a fait le bonheur des amateurs dans la salle.


Supergroupe

Asia est l’union de quatre musiciens chevronnés, membres de différents groupes de rock progressif des années 70 : Steve Howe à la guitare (Yes), Geoff Downes aux claviers (The Buggles, Yes), Carl Palmer à la batterie (Emerson, Lake and Palmer), et John Wetton à la basse et au chant (King Crimson, Uriah Heep, U.K.).

Steve Howe, d'Asia. Photo par Karine Jacques.

Steve Howe s’est montré en très grande forme au cours de la prestation: allumé, vif et toujours aussi impressionnant à la guitare, surtout lors de son solo acoustique.

Carl Palmer, qui joue avec une très grande intensité et avec une sorte d’urgence dans la gestuelle comme s’il s’agissait du dernier spectacle de sa vie, fut également stupéfiant à la batterie. Force est d’admettre qu’à 61 ans, il joue encore avec une puissance et une précision ahurissantes. Il a offert un solo particulièrement hallucinant en plein milieu de The Heat Goes On, qui a même fait se retourner quelques-uns des gardiens de sécurité de l’endroit! Il s’est d’ailleurs mérité
une chaude ovation.

John Wetton, plus bedonnant et stoïque qu’avant, a conservé intacte sa belle voix, mise en valeur par la portion acoustique du spectacle, où il a offert une jolie version de Don’t Cry (accompagnée de Geoff Downes au piano, curieusement effacé tout au long du spectacle), suivie par la sublime The Smile Has Left Your Eyes, jouée au complet en acoustique, puis reprise en partie par le groupe au complet. Un moment d’une très grande beauté.

Les chansons récentes du groupe se fondent bien aux vieux classiques, le son étant quasiment identique, autant sur disque que sur scène. Notons au passage Holy War, Through My Veins et An Extraordinary Life, très réussies.

Par contre, End of the World est un peu fadasse et a ralenti le rythme du concert.

Le tout s’est terminé avec deux classiques, Days Like These et bien sûr, l’incontournable Heat of the Moment.

Il est un peu triste de voir un groupe si talentueux donner dans une petite salle un spectacle tel que celui-ci, visiblement conçu pour les arénas. Le rock progressif a vieilli et ses musiciens aussi, et il n’attire plus grand monde.

Mais la flamme est encore dans les yeux de ces musiciens qui ont prouvé ce lundi soir à leurs irréductibles fans qu’ils n’ont pas encore dit leur dernier mot.

Photos en vrac:

Steve Howe (guitare). Photo par Karine Jacques.

Geoff Downes (claviers). Photo par Karine Jacques.

Carl Palmer (batterie). Photo par Karine Jacques

John Wetton (basse, voix). Photo par Karine Jacques.

Pour visionner d’autres photos, consultez le site Flickr de Karine Jacques

Grille de chansons :

1. I Believe
2. Only Time Will Tell
3. Holy War
4. Never Again
5. Through My Veins
6. Solo de Steve Howe (deux pièces non identifiées)
7. Don’t Cry (acoustique, Wetton et Downes)
8. The Smile Has Left Your Eyes (acoustique, Wetton et Downes)
9. The Smile Has Left Your Eyes (reprise avec tout le groupe)
10. Open Your Eyes

Intermission

11. Wildest Dreams
12. Time Again
13. An Extraordinary Life
14. End of the World
15. The Heat Goes On + Solo de Carl Palmer
16. Sole Survivor

Rappel

17. Days Like These
18. Heat of the Moment

Événements à venir

Vos commentaires