Coup de coeur francophone (CCF)
Nouvelle Publié le

Coup de coeur francophone propose une programmation éclectique pour sa 33e édition

Le festival Coup de coeur francophone a dévoilé aujourd’hui au Lion D’Or la programmation complète de sa 33e édition. Du 7 au 17 novembre 2019, 17 salles de la métropole accueilleront plus d’une centaine d’artistes venus d’ici et d’ailleurs. Éclectisme est le mot d’ordre de la programmation, où brille aussi un peu de nostalgie. Principalement axés sur l’émergence, l’audace et la création, les spectacles de cette année proposent beaucoup de découvertes ainsi que de nombreux lancements. Voici ce que nous avons retenu, avec quelques mots de Lou-Adriane Cassidy!

Les deux premières vagues

Une myriade d’artistes sera présente pour le rendez‐vous d’automne 2019 de la francophonie! Le festival avait déjà dévoilé la présence de plusieurs d’entre eux à la fin de juillet et en septembre. La première vague nous avait appris que Fouki fera le spectacle d’ouverture le 7 novembre au Club Soda; que Stefie Shock présentera sa rentrée montréalaise; que le «chilleur autoproclamé de L’Ancienne-Lorette» Jérôme 50 sera présent; que Larry Kid fera son lancement d’album; et que Dumas offrira trois spectacles à la maison de la culture Maisonneuve.

La deuxième vague annonçait Bleu Jeans Bleu, Lou-Adriane Cassidy, Laurence Nerbonne, Philémon Cimon + Jérôme Minière, La Patère Rose, Michaëlle Richer, et une supplémentaire pour Dumas, avec Marie-Ève Roy en première partie.

Hip‐hop en vedette

La scène hip‐hop sera notamment bien représentée durant le festival. On y retrouvera entre autres les prestations de Lary Kidd, Robert Nelson, KNLO, Blood Skin Atopic, L’Amalgame, ST x LIAM, Franky Fade, ainsi qu’une résidence de création rassemblant le groupe belge Le 77 et le groupe québécois L’Amalgame.

Cette 33e édition est résolument éclectique. Plusieurs artistes présenteront leur rentrée montréalaise, dont Marc Déry, Guillaume Arsenault et France D’Amour, qui lancera son nouvel album. Nous pourrons aussi compter sur la présence de Félixe, Simon Kearney, Lucill, Sara Dufour, Choses Sauvages, Le Winston Band, Sèxe Illégal et Mathieu David‐Gagnon (Flore Laurentienne). Beaucoup d’artistes profiteront de CCF pour faire des lancements, dont Michaëlle Richer, Louis‐Philippe Gingras, Navet Confit, NÜSHU et Tu/Lips.

Hommage à Dédé Fortin à la suite 2116

Par ailleurs, l’année 2020 marquera les 20 ans du départ de Dédé Fortin. En préambule, Coup de cœur francophone présente Dédé – La suite/Conversations, trois soirées animées par Marie-Christine Blais, au cours desquelles trois personnalités échangeront sur le legs de Dédé. La suite 2116 de l’Hôtel 10, là où toute l’histoire des Colocs a commencé au début des années 90, peut normalement accueillir 30 personnes. Ces soirées seront donc enregistrées puis diffusées sur icimusique.ca. On pourra y voir notamment Pascale Montpetit, Stéphane Archambault et Pascale Bussières.

Présence de formations cultes

Le CFF souligne aussi les 20 ans de la formation culte Les Breastfeeders et annonce le retour du groupe de synthpop La patère rose, qui s’était séparé à l’été 2011. Aussi, lors d’une soirée au Ministère, le public est invité à assister à l’enregistrement live de deux albums d’Urbain Desbois et de la formation Les Chiens. Aussi, Vilain Pingouin, Noir Silence et Les Frères à ch’val seront réunis sur la même scène au Club Soda, pour le spectacle Légion.

Lou-Adriane Cassidy et son spectacle pour CCF

Lou-Adriane Cassidy a offert une performance musicale après le dévoilement de la programmation, jouant une douce pièce qui fait vaciller dans des émotions feutrées. Nous avons pu lui parler quelques minutes à propos de son spectacle le 9 novembre au Ministère, présenté dans le cadre du festival. À quoi peut-on s’attendre? Avec enthousiasme, elle répond: «Ça va être pas mal le spectacle qu’on fait d’habitude, peut-être qu’on va ajouter deux-trois petites twists, mais en général la run est quand même jeune… On est full band, on fait les chansons de l’album, des nouvelles chansons un peu, et deux reprises.»

L’artiste, qui a accompagné Hubert Lenoir pendant un an et demi dans ses multiples tournées, explore différentes facettes de sa personnalité à travers son projet solo, mais dit apprécier les deux expériences. «C’est trippant de faire les deux. C’est quelque chose de stimulant… Autant de pouvoir accompagner quelqu’un, que de pouvoir porter quelque chose de moi-même en avant. J’aimerais ça continuer à pouvoir faire les deux.» Lou-Adriane Cassidy aura d’ailleurs un hiver chargé. Elle fera plusieurs spectacles au Québec, et sera ensuite de passage en France en mars 2020. À suivre!

Le coeur qui bat en français

Bref, le CCF offre un excellent portrait de la scène actuelle, qui se veut très diversifiée. Pour tous les détails de la programmation concernant l’édition montréalaise ainsi que l’ensemble des spectacles présentés d’un océan à l’autre, c’est par ici!

Événements à venir

Vos commentaires