Le Festif ! de Baie-Saint-Paul – Jour 2 | Lisa LeBlanc, Les Colocs pour la vie et Gros Mené

Le week-end dernier, Baie-Saint-Paul accueillait la 4e édition du Festif !, un festival en plein cœur du charmant village de Charlevoix. Sors-tu.ca est allé voir ce qui s’y passait : compte-rendu de notre deuxième journée, avec Lisa LeBlanc, Les Colocs pour la vie (avec Yann PerreauMara TremblayDamien RobitailleÉric GouletMarc Déry et Jason Hudon, ainsi que les membres vivants des Colocs) et Gros Mené au menu.

L'art de cirque en après-midi. Photo par Sébastien Lavallée -  info@sebastienlavallee.com


L’art de cirque en après-midi. Photo par Sébastien Lavallée – vasb@fronfgvrayninyyrr.pbz

En après-midi, tout près de l’Hôtel de Ville, Le Festif ! prenait d’assaut une partie de la rue Forget, transformée en Rue Festivepour le week-end. On y trouvait un kiosque de la Mircrobrasserie Charlevoix, des installations pour essayer gratuitement la slackline, un stand à smoked meat, de même qu’une petite scène où s’enfilaient les numéros de cirque de différents petits groupes, sur fond de musique néo-trad ou électro, quand c’était pas Eye of the Tiger ou Vanilla Ice !

À notre arrivée sur place, c’était au tour de Turbo 418, une troupe d’artistes du cirque de Québec dont l’objectif est de promouvoir la jonglerie comme art. Ce sont les mêmes jeunes que vendredi soir entre les shows de Sunny Duval et Daniel Bélanger : à la roue Cyr et à la jonglerie s’ajoutent des numéros au diabolo et au mât chinois. Les gens circulent, c’est samedi, il fait une température de rêve, l’atmosphère est bon enfant. Tantôt c’est Robbob et Le Limoilou Libre Orchestra qui entertainent les passants, tantôt ce sont les colorés Streetfighters ou Benoît Tremblay l’homme-orchestre ; enfin, pour clore l’après-midi, c’est à un numéro de slackline assez impressionnant autour duquel les passants se sont rassemblés.

 

En soirée : Lisa LeBlanc et les Colocs

Il y en aurait beaucoup à dire sur la soirée qui a suivi… Pour un petit festival, Le Festif ! présentait toute la fin de semaine un line-up d’artistes tout sauf banal !

Photo par Sébastien Lavallée

Lisa LeBlanc. Photo par Sébastien Lavallée – vasb@fronfgvrayninyyrr.pbz

C’est Lisa LeBlanc qui a ouvert le bal vers 20 h 15, accueillie par une foule pas mal plus dense qu’hier, et pas mal plus excitée aussi. L’Acadienne chouchou a interprété la quasi-totalité de son premier album, heureuse d’être de retour au Québec après une tournée d’une dizaine de jours en Europe : « Le monde icitte comprenne c’que j’dis, t’sais ! ».

Avec ses deux « beaux boboys » (Maxime Gosselin, batterie ; JP Hébert, guitares baryton et acoustique), elle a comblé l’assistance de son folk trash désormais bien connu du public, alors que les rouleaux de PQ volaient pendant Aujourd’hui, ma vie c’est d’la marde et qu’elle se déchaînait pendant une étonnante version de Ace of Spades de Motorhead ! Eee-ah !

Plus excitée que jamais, la foule — bien bavarde et bien bruyante —, a acclamé l’arrivée des nombreux artistes du spectacle Les Colocs pour la vie, un hommage aux 20 ans de la sortie du premier album de ces légendes de la chanson québécoise.

Photo par Sébastien Lavallée

Yann Perreau et Mara Tremblay, lors du show Les Colocs pour la vie. Photo par Sébastien Lavallée – vasb@fronfgvrayninyyrr.pbz

En deux heures, Mike Sawatsky, hôte de la soirée, a reçu Yann Perreau, Mara Tremblay, Damien Robitaille, Éric Goulet, Marc Déry et Jason Hudon, qui ont tous salué Dédé à leur manière, dans une toune ou une autre, au côté des Michel Dufour, Justin Allard, Guy Bélanger, André Vanderbiest, Élage Diouf, Benoît Gagné et Benoît Piché.

À part quelques accrocs, dont les problèmes de micro de Mara Tremblay pour l’entrée en matière (Passe-moé la puck), les oublis dans les paroles d’une couple de tounes, le remplacement de la clarinette par une trompette dans Belzébuth (chapeau à Jason Hudon, qui a été un formidable matou), ce show-là a été une belle réussite dont l’apogée fut sans doute Bon Yeu, officiée sous les auspices de Marc Déry, Éric Goulet et Mara Tremblay. Le party était autant pogné sur scène que sur l’asphalte, et on souhaite à toute la bande une tournée couronnée de succès.

À quelques pas, le Jésus du sous-sol de l’église de Baie-Saint-Paul suait pas mal moins que la veille : on remercie bien bas les organisateurs d’avoir pensé à installer deux gros ventilateurs dans la salle Ambroise-Fafard !

Photo par Sébastien Lavallée

Gros Mené. Photo par Sébastien Lavallée – vasb@fronfgvrayninyyrr.pbz

C’est le groupe de rock local Saranerape qui assurait la première partie de Gros Mené, et, déjà, on bénissait nos bouchons achetés pour l’occasion : ça garochait encore plus que vendredi ! Fortin, Langevin et Fortin nous ont évidemment servi leur Vénus en guise d’amuse-gueule avant de nous balancer en pleine face quantité de leurs titres abrasifs.

Étonnamment, il y a quelque chose qui se passait pas, malgré tout leur talent, toute l’intensité avec laquelle ces gars-là se donnent, malgré que le show affichait complet pour l’Après-Festif ! de ce soir-là aussi, il régnait dans la petite salle une drôle d’ambiance, pas tout à fait impliquée… une crowd comme « tranquille », ce qui a tôt fait de nous surprendre.

Gros Mené apparaît comme un show de sons, bien fort, mais aussi comme un trip visuel. Un brassage de cage intégral. Le plaisir de les entendre ne va pas sans le plaisir de les voir jouer ensemble et, tentons une esquisse de réponse, peut-être que ce set-up où il est difficile de bien voir les rockers nuit à l’expérience… C’est probablement aussi ce qui explique la courte durée de la prestation : à peine une heure.

Au rappel, pendant L’Amour dans l’rock, c’était presque déprimant de constater à quel point y avait pas grand monde. Tant pis, hein, ne dit-on pas que les absents ont toujours tort ?

Photos en vrac
(par Sébastien Lavallée)

FESTIF_27JUIL2013_007 FESTIF_27JUIL2013_015 FESTIF_27JUIL2013_005
FESTIF_27JUIL2013_004 FESTIF_27JUIL2013_001 FESTIF_27JUIL2013_017
FESTIF_27JUIL2013_025 FESTIF_27JUIL2013_029 FESTIF_27JUIL2013_032
FESTIF_27JUIL2013_037 FESTIF_27JUIL2013_042 FESTIF_27JUIL2013_048
FESTIF_27JUIL2013_057 FESTIF_27JUIL2013_059

Événements à venir

Vos commentaires