Of Monsters And Men

Critique | Of Monsters and Men au Canal Lachine

Of Monsters and Men était de retour vendredi soir pour un concert sur l’Esplanade du Centenaire, sur le bord du Canal Lachine à Montréal. Pour une cinquième fois en un an et demi dans la métropole, le groupe islandais a frappé fort en se produisant devant une foule de jeunes et de familles un peu trop timide. Entre pluie fine et musique, le côté logistique est à repenser en vue des prochains spectacles qui auront lieu à cet endroit sous peu.

Logistique

À 19h30, un bon nombre de fans traversent encore le pont afin de faire la file qui mène sur le site, ou pour acheter ou récupérer des billets. Petit hic: la billetterie se trouve à l’extrémité droite du site alors que le début de la file est à l’extrémité gauche. Un bon 10 minutes de marche bien compté…

Arrivé au début de la queue, il faut ajouter 25 minutes afin de franchir les tourniquets. Malheur à ceux qui sont sur le site, il n’est plus possible de rentrer si on souhaite sortir.

Ô joie, il y a de nombreux points de vente pour s’acheter à manger et à boire à un prix abordable. Ô tristesse, une tente a été installée au milieu du site assez proche de la scène. 3 possibilités s’offrent à nous : regarder le concert sur les 2 écrans géants, s’avancer le plus possible et être entassés comme des sardines ou regarder le concert gratuitement à la sortie du pont avec une vue exceptionnelle sur l’écran et la scène.

Malheureusement, la troisième option a demeuré la meilleure pour les retardataires, ceux qui ont voulu se présenter uniquement pour Of Monsters and Men ou ceux qui ne voulaient tout simplement pas débourser un rond. Environ 200 personnes ont su en profiter.

À moins d’un changement important d’ici les prochains spectacles de The National, The XX / Grizzly Bear et The Tragically Hip, vous serez prévenus…

 

Of Monsters and Men

À 20h50, le groupe islandais commence fort avec Dirty Paws et From Finner. Les sept membres du groupe imposent leur commande grâce à cinq sphères blanches suspendues ainsi que deux pianos qui se font face en prenant la batterie en souricière.

Photo par Patrick Roger.

Of Monsters and Men. Photo par Patrick Roger.

Certains diront que cette pop’n’folk mélodieuse contient un soupçon d’Arcade Fire, de Spinto Band ou de Fanfarlo. En clair, elle demande d’être chantée en choeur comme fut le cas pour Slow and Steady et Mountain Sound. Le public est emporté et ne demande que de bouger pour se réchauffer. En effet, la pluie et la température ne dépassant pas les 10°C incitaient grandement à se dandiner.

Si les musiciens ne sont pas très bavards lors de la première moitié du spectacle, Nana a voulu remercier aussi bien les fans qui se trouvaient à l’intérieur qu’à l’extérieur du site sous la huée de quelques jaloux.

Nanna et Ragnar, les 2 chanteurs principaux de la formation, ont des timbres de voix à couper le souffle. Love Love Love est l’exemple parfait. D’ailleurs, au cours de celle-ci, de petites ampoules accrochées s’allument pour former une pluie d’étoiles. Impressionnant !

Après une heure bien remplie, le groupe revient en rappel pour 2 morceaux: Number Bears et Yellow Light. Après les remerciements, le groupe quitte la scène et la lumière s’éteint doucement.

Certains diront que débourser 50$ est un peu cher pour un spectacle extérieur qui ne comportait que 14 pièces, mais au moins la qualité était au rendez-vous. Par contre, certains en auront eu encore plus pour leur argent que d’autres…

Liste des chansons

Dirty Paws
From Finner
Slow and Steady
Mountain Sound
Beneath My Bed
Skeletons (reprise de Yeah Yeah Yeahs)
Your Bones
Love Love Love
King and Lionheart
Lakehouse
Little Talks
Six Weeks

Rappel
Numb Bears
Yellow Light

Photos en vrac
par Patrick Roger

of-monsters-and-men-montreal-2013-09 of-monsters-and-men-montreal-2013-08 of-monsters-and-men-montreal-2013-07 of-monsters-and-men-montreal-2013-06 of-monsters-and-men-montreal-2013-05
of-monsters-and-men-montreal-2013-04 of-monsters-and-men-montreal-2013-03 of-monsters-and-men-montreal-2013-02 of-monsters-and-men-montreal-2013-01

 

Half Moon Run (première partie)

half-moon-run-montreal-2013-03 half-moon-run-montreal-2013-02 half-moon-run-montreal-2013-01

Vos commentaires