Half Moon Run

Critique | Half Moon Run à l’Église Ste-Rose de Laval

2 mars 2013 – Église Ste-Rose (Laval)

Avant de partir conquérir le Texas à South by Southwest, puis l’Europe, en compagnie de Mumford & Sons (rien de moins), Half Moon Run a fait un dernier arrêt en sol québécois, à Laval, pour un concert bien particulier à l’Église Ste-Rose. 

Il faut dire que le décor saint ajoute toujours une touche spéciale aux concerts de musique, surtout au style ambiant et rock de Half Moon Run. Les fidèles étaient nombreux pour la messe indie rock, puisque l’Église Ste-Rose était pleine à craquer, le concert affichant complet depuis des semaines.

Près d’un an après le lancement de l’album Dark Eyes à la Sala Rossa, c’est à un Half Moon Run bien rôdé, mature et tout en assurance qu’on a eu droit samedi soir, le trio – se présentant maintenant sous une formule quatuor sur scène – prenant visiblement plus de plaisir à jouer et le chanteur Devon Portielje se permettant aussi une attitude plus frondeuse.

Débutant par l’éternelle 21 Gun Salute, le trio a envoûté l’église avec toutes les pièces de son premier album, en plus de présenter trois nouvelles chansons, dont une écrite à peine une semaine avant le concert, qui laissent présager un prochain album tout aussi intéressant et recherché que le premier. Le tout accompagné en majeure partie d’un quatuor de cordes qui ajoutait une dimension et une profondeur à leur musique.

Tricotant habilement entre des pointes d’émotions fortes et des moments plus doux, le groupe a su créer une ambiance presque magique dans la salle. Le public – visiblement conquis d’avance – qui écoutait quasi-religieusement (!) a bondi sur ses pieds à la fin de la chanson Call Me In The Afternoon, offrant une ovation bien méritée au trio, avant de se rasseoir quelques secondes pour finalement se relever aux premières notes de Drug You, jusqu’à la fin de la soirée. Sans contre-dit, le moment fort de la soirée, où le groupe s’est complètement dégourdi et où on semblait parfois assister à un véritable exorcisme de l’autel, avec les jeux de lumières rougeâtres et clignotant comme des gyrophares.

Le premier extrait radio, soit Full Circle, a aussi créé un beau moment empreint d’une réelle sincérité alors que le public a entonné en choeur le refrain de la chanson et où on sentait vraiment que le groupe puisait toute son énergie dans l’enthousiasme et l’amour de la foule.

Accueillis et remerciés en véritable rock stars, les membres de Half Moon Run ont montré samedi soir qu’ils étaient désormais dignes de leur place dans les ligues majeures et que leur ascension fulgurante dans le monde de l’indie rock au cours de la dernière année était plus que méritée.

Grille de chansons

1. 21 Gun Salute
2. Nerve
3. No More Losing The War
4. Judgement
5. (nouvelle chanson)
6. (nouvelle chanson)
7. Call Me In The Afternoon
8. Drug You
9. Need It
10. (nouvelle chanson)
11. Full Circle
12. Fire Escape
13. She Wants To Know

Rappel
14. Give Up
15. ?

Rappel 2
16. Vampire (reprise des Pink Moutaintops)

Événements à venir

Vos commentaires