Three Days Grace
Critique Publié le

Critique CD: Three Days Grace – Life Starts Now

Three Days Grace
Life Starts Now

Three Days Grace est de retour avec un troisième album rempli d’hymnes hard rock efficaces et de balades mélodramatiques, navigant dans les mêmes eaux que leurs deux premiers albums (un album homonyme en 2003, puis One-X en 2006) ou de leurs contemporains Default, Godsmack, Nickelback (avec un supplément d’agressivité) et compagnie.

Rien de très inventif, donc, si ce n’est l’ajout de quelques solos de guitare bien envoyés (sur Bitter Taste et Without You, par exemple) et d’un peu plus de mordant sur certaines pièces comme The Good Life et Bully.

Si les textes du chanteur Adam Gontier manquent cruellement d’originalité (particulièrement après une décennie dominée par une pléiade de groupes «emo»), sa livraison est suffisamment honnête pour inspirer les sentiments fondamentaux de frustration et de déception que sa plume évoque.

La lourdeur du poids du monde et les rejets amoureux forment en somme la totalité des thématiques abordées, avec une subtilité presque inexistante, mais les boucles de guitare et le rendu vocal mettent tout ça en arrière-plan.

Un troisième disque sans surprise pour Three Days Grace qui, à défaut d’agrandir son cercle de fans, agrandira son répertoire de chansons incantatoires pour leurs spectacles à grand déploiement.

Les amateurs y trouveront toujours leur compte, mais Life Starts Now ne convaincra aucun détracteur que le groupe soit autre chose qu’une fabrique à chansons pop à numéro, avec une coquille plus féroce.

Artistes
, ,
Villes
Salles

Vos commentaires