Retour en photos | Blood and Glass à la Sala Rossa

Quelle soirée Blood and Glass nous a offert ce samedi ! Dans une ambiance à la Stanley Kubrick, avec des nuages et des chapeaux melons accrochés au plafond, ainsi que des origamis en forme d’oiseau (sans doute pour rappeler la chanson Birdy de l’artiste), Lisa Moore avait tout fait pour emmener le public dans son monde.

Lisa Moore avait d’ailleurs prévenu, les surprises ont été nombreuses tout au long de la soirée. Arrivée dans une robe de mariée faite en papier, elle nous a entraînés dans son univers rempli de magie. Après avoir déchiré sa robe, la chanteuse s’est mise à danser par gestes saccadés, chose qui pourrait sembler ridicule au premier regard, mais qui finalement rendait le spectacle encore plus enivrant.

L’effervescence du groupe s’est propagée dans la salle, et les surprises ont continué à s’enchaîner. Sur la scène Lisa Moore était déjà en bonne compagnie : Robbie Kuster, Morgan Moore, François Lafontaine pour ne citer qu’eux. Puis la scène a accueilli un invité spécial : Patrick Watson. Il est venu accompagner Lisa Moore au chant, dans des aigus presque surréalistes, ce qui a rendu le spectacle encore plus frénétique.

La chanteuse est ensuite arrivée avec un masque et un arbre dans les bras, symbolisant sa chanson Broken Arrow.  Puis une autre invitée surprise est arrivée : Ariane Moffatt. Elle avait du rouge à lèvre dans les mains et s’est dessinée sur le visage pendant qu’elle chantait.

A la fin du spectacle le groupe est revenu avec Barbed Wire Fence ,une chanson spécialement jouée pour ce lancement. Conquis, le public est sorti de la salle en ayant l’impression d’avoir vécu un délicieux rêve.

Vos commentaires