Karkwa

M pour Métropolis: Ariane Moffatt, Karkwa, Galaxie, Random Recipe et plus!

M pour Montréal : Événement de clôture de la sixième édition avec Marie-Pierre Arthur, The Barr Brothers, Ariane Moffatt, Random Recipe, Galaxie et Karkwa

Samedi 19 novembre 2011 – Métropolis (Montréal) – M pour Montréal

L’évènement de clôture de la sixième édition de M pour Montréal se déroulait hier soir au Métropolis bien rempli pour l’occasion. Avec une programmation à faire rougir bien des festivals, les organisateurs se sont assuré un succès monstre en créant un rassemblement artistique quasi impossible.

Marie-Pierre Arthur (présentement en studio pour l’enregistrement d’un album prévu ce printemps), The Barr Brothers (en tournée aux Etats-Unis), Ariane Moffatt (également en studio), Random Recipe (en préparation d’un spectacle Noël), Galaxie et Karkwa (enfin au pays) ont livré un excellent spectacle, durant lequel chacun disposait de 30 minutes pour
tout donner.

 

Marie-Pierre Arthur

Marie-Pierre Arthur est sorti de son studio le temps de venir nous présenter quelques nouveautés. À 20h10, après une vidéo promotionnelle de M pour Montréal, elle a entamé la soirée avec Déposer les armes, pièce de son dernier album dont le vidéoclip (réalisation de Parce Que Films) est sorti récemment.

«C’est un peu mon lancement de disque à moi. Je me souhaite bonne chance!» a-t-elle dit avant d’enchaîner avec trois nouvelles chansons entrecoupées de Pourquoi durant laquelle la foule chantait à l’unisson. Sa présence s’est terminée avec 2 autres nouvelles pièces, intégrant pour l’occasion les choristes de Galaxie.

L’aperçu auditif de sa prestation laisse présager un album beaucoup plus rock dont la réalisation est signée François  Lafontaine, claviériste de Karkwa. Bref, un 30 minutes quasi parfait, malgré un léger oubli de paroles et un accordement de basse durant une chanson.

 

The Barr Brothers

Un retour à Montréal s’imposait pour l’occasion, alors que les frères sont présentement en tournée américaine pour une partie de l’hiver. Le quatuor américano-montréalais, armée de ses multiples instruments, est venu démontrer à qui l’ignorait toujours, l’étendue de son talent.

Toutefois, aucun des solos de guitare, de batterie, d’harpe, d’harmonica et aucune de leurs envolées instrumentales énergiques n’ont eu raison de leur état scénique quasi stoïque. La musique des Barr Brothers est ambiante et s’apprivoise tout au long d’un spectacle. La formule «showcase» ne leur a donc pas fait honneur.

De plus, le Métropolis, connu pour être mixé très fort, faisait parfois perdre la voix de Brad parmi les instruments. «I was feeling like shit at the beggining of the night », a mentionné Brad Barr. Malheureusement, la performance a écopé.

 

Ariane Moffatt

Absente de la scène depuis quelques temps, Ariane Moffatt a consacré son temps à la sortie d’une édition française de son album Tous les sens (2008), sortie chez nous cousins en 2009, d’un album vinyle de remix de quelques chansons de Tous les sens la même année et l’album de reprises de chansons anglophones pour la trame sonore de la série télévisée
Trauma (2010).

Elle prépare actuellement un nouvel album bilingue et est venue hier soir nous interpréter que des nouvelles chansons, principalement en anglais à saveur électro-pop. Elle était accompagnée, entre autres, de son acolyte Jean-Phi Goncalves (de Plaster, et ancien membre de Beast).

Le public a bien accueilli le nouveau matériel mais semblait légèrement déçu de n’avoir eu droit à aucune pièce connue et de n’avoir pu participer au spectacle en chantant. Un mélange d’ancien et de nouveau matériel aurait certainement mieux fait passer l’inconnu anglophone.

 

Random Recipe

Le quartet hyperactif foulait pour la première fois les planches du Métropolis et s’en souviendra longtemps, tout comme le public. Réussissant à enchaîner huit chansons en 30 minutes, Random Recipe a fait monter la température d’un cran, soit juste ce qu’il fallait pour garder éveillé la foule alors que la troisième heure du spectacle sonnait.

Fab et Frannie ont bien démontré qu’un groupe hip-hop/tri-hop/électro/etc. peut très bien fonctionner avec des femmes à l’avant-scène. Il ne serait pas étonnant que cette vitrine internationale leur ait ouvert quelques portes importantes.

Bien que la qualité des groupes de la soirée ne soit pas à discuter, la marche était haute après leur passage pour tenter de leur voler la vedette.

Random Recipe chante Noël (3e édition), « Casse-Noisette style », le 3 décembre 2011 au Club Lambi à Montréal et le 10 décembre au Cercle à Québec.

Grille de chansons:
Beck, Candy Lips, Pack Your Bags, Shinning Star, I Don’t Want (Remix), Shipwreck, Sunshine, Sta Zitto

 

Galaxie

Encore gonflé à bloc de leur quatre trophées du dernier Gala alternatif de la musique indépendante du Québec (GAMIQ), Galaxie a déballé sans retenue son rock francophone qui n’a rien à envier aux populaires groupes rock américains. Il est d’ailleurs le seul groupe francophone à avoir franchi l’étape des dix finalistes au dernier Prix Polaris. Les musiciens
chevronnés de Galaxie (anciennement connu sous le nom de Galaxie 500) ont donné un trop court spectacle, à la hauteur des attentes créées par tant d’encensement de leur album Tigre et Diesel.

Le guitariste-chateur Olivier Langevin, qui signe toutes les chansons du groupe et qualifié de jeune prodige lors de son entrée dans l’industrie de la musique, dirige son groupe vers des sentiers du rock québécois encore inexplorés. Il va sans dire que l’envie de voir un spectacle complet du groupe chouchou ne manque pas après une telle performance.

Pour une idée de l’ambiance, jetez un œil au dernier vidéoclip du groupe (signé Parce Que Films), Camouflar.

 

Karkwa

Les États-Unis, l’Islande, la France, la Grande-Bretagne et on en passe, il était temps que Karkwa revienne un peu nous voir. «Bienvenue à M pour Moustache!» s’est écrié Louis-Jean Cormier, alors que le groupe arbore une pilosité particulière, pour la cause, oui, mais surtout pour soutenir un ami qui traverse un moment difficile. Pour encourager le groupe avec Les Chemins de Poil : http://ca.movember.com/fr/mospace/2533558/

Offrant le «best of» de leur album Les chemins de verre, ils ont ravi la foule encore bien présente et tout à fait réveillée. L’heure tardive n’a altéré en rien l’énergie des gens dans la salle, ni même des membres de Karkwa qui ont rocké la place de façon mémorable, à leur image.

Une prestation à faire courir aux guichets ceux qui n’ont toujours pas achetés leur billet pour la dernière représentation de la tournée Les chemins de verre le 17 décembre 2011 au Métropolis.

 

Grille de chansons pour Karkwa:

Le bon sens
Le Pyromane
L’acouphène
Les chemins de verre
Le compteur (Le Volume du vent)

Événements à venir

Vos commentaires