La Sentinelle (série balado)

La Sentinelle | Nouvelle série balado sur les travailleurs et travailleuses autonomes du milieu culturel affectés par la crise du coronavirus

Le 12 mars 2020, le gouvernement du Québec annonçait l’interdiction de tout rassemblement de plus de 250 personnes jusqu’à nouvel ordre, afin de lutter contre la propagation du coronavirus. Quelques jours plus tard, on interdisait carrément tout spectacle pour au moins quelques semaines, probablement quelques mois.

Le milieu de la culture fut rapidement l’un des secteurs lourdement affectés par la pandémie et les mesures prises pour l’endiguer. En quelques jours, plusieurs travailleurs et travailleuses de cet écosystème se sont retrouvés le bec à l’eau, sans emploi ou sans contrats.

Soucieux de mettre en lumière leur importance dans la grande chaîne de la production culturelle, notre rédacteur en chef Marc-André Mongrain a proposé à son collègue du Canal Auditif, Louis-Philippe Labrèche, et au monteur et réalisateur Jean-François Roy (de Cactus production sonore) un projet de balados spontanés pour braquer les projecteurs sur ces artistes et artisans qui vivent les contrecoups de la crise.

Les entretiens de la série ont été captés avec les moyens permis par les consignes de sécurité au moment des enregistrements. Au début de la série, certaines rencontres ont été enregistrées dans des parcs en respectant les consignes de distanciation sociale. Mais au fur et à mesure que la série progressera, les effets du confinement se ressentiront sur le plan sonore, tout comme dans les propos des invités…

La musique originale de La Sentinelle a été créée par Hughes Brisson (Zephram Productions). La narration a été rendue possible grâce à l’aimable participation de Michelle Mayer.

Plusieurs balados seront ajoutés à la liste ci-bas à chaque semaine, jusqu’au dénouement de la crise.

Consultez cet article régulièrement afin d’écouter les nouveaux balados ou abonnez-vous au compte Apple Podcasts de Culture Cible.

Pour nous proposer votre témoignage, envoyez-nous un courriel à vasb@fbefgh.pn.


 

EPISODE 1 : Un balado spontané naît…

Secoué par l’arrêt brutal de toutes les activités culturelles du jour au lendemain et touché par les témoignages des travailleurs et travailleuses du milieu de la culture en lien avec leur précarité, Marc-André Mongrain entre en contact avec Jean-François Roy et Louis-Philippe Labrèche afin de leur proposer un projet de série balados spontané.

EPISODE 2 : Louis-Philippe Gingras

Marc-André donne rendez-vous à l’auteur-compositeur-interprète Louis-Philippe Gingras dans un parc à chiens, clin d’oeil à sa chanson Parc à chiens. Pendant qu’il est encore possible de prendre l’air à un mètre de distance, M-A et L-P discutent des multiples chapeaux que doit porter Louis-Philippe pour joindre les deux bouts, tout en s’accomplissant en tant qu’artiste.


EPISODE 3 : Fanny Aishaa

Jean-François se rend au parc Jarry pour prendre une marche avec Fanny Aishaa, travailleuse indépendante en art visuel. Fanny offre des services de murales, et d’éducation de l’art dans des milieux publics, écoles, conférences, événements. Elle travaille aussi dans des programmes de résidences artistiques dans des communautés rurales et autochtones. Non seulement la crise dans le milieu culturel l’a affectée, mais également la fermeture des écoles…

EPISODE 4 : Le projet Résidence Incubatrice

Louis-Philippe rencontre Anna Sanchez et Hugo Fréjabise du projet Résidence Incubatrice, un petit collectif d’artistes qui a décidé de mener un projet en parallèle de la crise. Le concept : monter un spectacle pendant la période de confinement et le jouer le jour de la fin de la quarantaine.

 

EPISODE 5 : Et nous, dans tout ça?

Louis-Philippe, Marc-André et Jean-François font le point sur la série, et échangent au sujet de leur rapport respectif à la présente crise.

EPISODE 6 : Kristell Le Nôtre

Marc-André rencontre Kristell Le Nôtre, contractuelle expérimentée devant l’éternel, conjointe d’un auteur-compositeur-interprète, maman et femme active, qui réfléchit à la situation, aux répercussions de la crise et aux ressources disponibles.

EPISODE 7 : Daniel Racine

Jean-François rencontre Daniel Racine, critique cinéma, chroniqueur et programmateur de festivals, qui nous raconte comment il a vécu l’annonce de l’arrêt des événements de plus de 250 personnes… alors qu’il s’app au prêtait à faire un tour d’hélicoptère!

 

EPISODE 8: Yannick Cimon-Mattar et LePointdeVente.com

Le 12 mars 2020, lorsque le gouvernement a interdit les rassemblements de plus de 250 personnes, des centaines, voire des milliers de petits et grands événements ont été soudainement annulés ou reportés. Tout un casse-tête pour les artistes et les diffuseurs, mais aussi pour les billetteries partout au pays. Yannick Cimon-Mattar, fondateur de la billetterie intégrée indépendante LePointdeVente.com nous explique comment il a vécu ce bouleversement, mais aussi quelles mesures il a prises pour éviter que la vague ne submerge son entreprise.

 

ÉPISODE 9 : Les comédiens Annie Kim Thériault et Olivier Beauchemin

Lui-même ancien comédien, Louis-Philippe se demandent comment les jeunes comédiens émergents vivent la crise. Il rencontre donc Annie Kim Thériault et Olivier Beauchemin pour en discuter avec eux.

Vos commentaires