Igloofest 2014 – Week-end 1 | L’ouverture avec Âme, Matthew Dear, Skream et plus

Igloofest, festival le plus atypique qui puisse exister en son genre, a brisé la glace ce jeudi soir au Vieux-Port de Montréal. Quatre weekends de trois jours sous le signe du froid, de la fête et de la musique électronique. Let’s start !

Défilé de mode ? À oublier. Tenues sexy ? À oublier également. L’heure est à la franche rigolade et aux tenues colorées et exubérantes. Températures adéquates pour entamer une huitième édition. Toboggan de glace, bar glacé, jeux interactifs de percutions, bus Jagermeister, panneaux lumineux géants et jeux de lumières grandioses. L’organisation a une nouvelle fois fait preuve de grandeur.

IglooFest_Montreal_2014_03

Jour 1 (jeudi 16)- Pat Boogie (CA) // Kenny Larkin (US) // Art Department (CA)

Photo par Richard Mercier.

Photo par Richard Mercier.

La house music sous toutes ses coutures, histoire d’entamer doucement les hostilités. Portée par les DJ locaux Pat Boogie et le duo Art Department, les lignes de basses qui caractérisent tant la house music ont été entendues jusque très loin. Les festivaliers n’ont pas tardé à franchir les barrières, à prendre leur gobelet, leur breuvage et ainsi venir groover sur le parterre encore gelé à certains endroits.

Kenny Larkin, pionnier de la house de Detroit, a sorti le grand jeu. Un live jouissif, d’une qualité telle qu’il nous en a fait oublier le froid. Un set house rondelé à souhait servi frais comme les grands savent si bien le faire.

La seconde scène Videotron, plus intimiste et véritablement hors du commun, nous a gratifié d’une musique plus électronique et frappante. Entourés par d’immenses containers métalliques, impossible d’échapper aux rafles sonores et à la fumée parfois envahissante. Mais c’est ben l’fun et pour rien au monde on ne voudrait quitter ce party. D’ailleurs on remettait ça le lendemain…

Poursuivez au Jour 2 ci-bas ▼

Événements à venir

Vos commentaires