Guerilla Poubelle
Critique Publié le

Guerilla Poubelle à Québec | Grosse soirée de punk-rock à l’Anti !

Avec la pluie qui s’abattait sur tout le Québec, disons que la route de Saguenay à Québec n’a pas été de tout repos. Par contre, ça en valait la chandelle. Le bar l’Anti accueillait tour à tour les groupes Guerilla Poubelle, Speed Massacre, Athena et Bon Vivant. Une chaleur intense dans la petite salle tant merveilleuse. Vendredi soir, on a pu voir des groupes qui nous démontrent que la scène punk au Québec est bien desservie.

Guerilla Poubelle

La formation de Paris en était à sa 9e tournée en sol québécois. Après toutes ces années, les gars ont eu le temps de se ramasser une bonne banque de fans finis. Les gens rassemblés à l’Anti ont commencé à faire un moshpit dès la première note sans jamais s’arrêter. Le trio français, mené par le chanteur et guitariste Till Lemoine sait comment donner un bon spectacle. Dès le premier couplet, il décide de faire chanter la foule sur Punk Rock Is Not a Job, et n’oublie pas de jaser avec le public entre chaque chanson.

On sent une certaine rage à l’écoute des textes, comme Carcassone qui parle de dépression. Des titres comme Culture Poubelle, Cogne sur un flic pas sur ta femme ou La Révolution pour les lâches, dénotent une certaine noirceur, tout en la dénonçant. Tous les grands titres ont été joués, Tapis Roulant, Demain il pleut, La fin suffira en terminant par Être une femme. Une heure et demie de classiques, entremêlés des titres du nouvel EP Inferno.

En passant, si vous invitez Guerilla Poubelle à jouer dans votre salle de spectacle, rangez la machine à boucane…

Speed Massacre

La formation montréalaise Speed Massacre, qui pour l’occasion fait une tournée de sept salles en sept soirs avec leurs amis de Guerilla, s’amène avec un son punk-rock, qui fait penser aux années 80.

Le groupe est formé de deux guitaristes, parfois trois, car l’un des membres est multifonctionnel jouant de la guitare, du clavier ou de la tambourine. Un certain Guillaume Beauregard, de la défunte formation Vulgaires Machins, est l’un des guitaristes et fait partie des nombreux back-vocals que Speed Massacre nous offre. Une valeur sûre à découvrir.

Athena

Faisant parti de la grande famille de la compagnie de disques Slam Disques, Athena est venu jouer trente minutes intenses. Le quatuor rock est composé de membres originaires de Chicoutimi et de Saint-Jean-sur-Richelieu. Ayant purgé au sein des groupes The Caplets, Les Marmottes Aplaties et Les bo Rodéo, la formation détient une solide feuille de route. Le chanteur possède toutefois une voix plus ou moins accrocheuse. Souvent considéré comme un style de musique aimé par les jeunes adultes, ils ont quand même réussi à faire lever la foule.

Bon Vivant

Le premier groupe à avoir performé était Bon Vivant. Pour avoir vu seulement quinze minutes, le trio de Saint-Étienne de Beauharnois nous ont offert du punk-rock qui déchire. Une découverte mais surtout un groupe à revoir en spectacle. Un gros pouce dans les airs.

Tous les gens réunis incluant les membres des groupes ont semblé passer une excellente soirée. Quatre heures de punk-rock pur avec une ambiance survoltée et une salle de spectacle sublime. Bravo !


* Guérilla Poubelle et Speed Massacre poursuivront leur tournée conjointe jusquà jeudi :

  • Dimanche 23 octobre @ Sherbrooke, Bar Le Magog
    Avec Athena et Bonvivant
  • Lundi 24 octobre @ Gatineau, Le Minotaure
    Avec Bonvivant, Fortune Cookie Club et Johk
  • Mardi 25 octobre @ Rouyn, Évolu-Son
    Avec Fortune Cookie Club et Johk
  • Mercredi 26 octobre @ Montréal, Ritz P.D.B.
    Avec Athena

Vos commentaires