Tom Morello
Critique Publié le

Festival Folk d’Ottawa – Jour 3: Bright Eyes, Tom Morello, Rural Alberta Advantage et Matt Costa

Folk Festival d’Ottawa Jour 3 : Un petit air de famille…

Samedi 27 août 2011 – Parc Hog’s Back (Ottawa)

L’horaire, en cette troisième journée du Festival Folk d’Ottawa, nous a offert des artistes illustrant parfaitement les racines du mouvement folk.
En toute simplicité

Photo par Greg Matthews

Tout d’abord, Matt Costa s’est présenté sur la scène tout simplement, accompagné de sa guitare. Cette image de simplicité allait donner le ton à la prestation acoustique de Costa.

Ce dernier a pigé plusieurs pièces de son troisième et plus récent album Mobile Château. Il a interprété tout en douceur des titres tels Painted Face, Mobile Château et Strings Of Change, ainsi que d’autres succès provenant de ses albums précédents Unfamiliar Faces et Songs We Sing.

Pour une première fois sur une scène du Festival Folk d’Ottawa, Matt Costa a su rassembler bon nombre de spectateurs venus découvrir ou entendre de nouveau ce bonhomme sympa qui a livré son matériel en toute candeur.

Photos en vrac (par Greg Matthews):

À découvrir

Photo par Greg Matthews

En marchant sur site du Parc Hog’s Back, nous sommes tombés sur le groupe canadien Rural Alberta Advantage. Originaire de l’Alberta, les trois musiciens ont tout d’abord capté notre attention par leur son rock indépendant et leur présence dynamique sur scène.

Définitivement un des points forts de la soirée, le groupe s’est démarqué par son approche nouveau genre du mouvement folk traditionnel

Photos en vrac:


Au nom de la liberté…

Photo par Greg Matthews

C’est au couché du soleil, sous un ciel aux teintes incendiaires, que Tom Morello a fait son entrée sur scène. Guitariste de Rage Against the Machine, The Nightwatchman – alter égo de Morello –  s’est présenté devant bon nombre de festivaliers venus découvrir ce que cet homme avait à offrir.

Avec quelques interactions entre les chansons, Morello et sa bande ont très bien rendu leur marchandise à saveur socio-politique. Ils ont interprété des pièces de One Man Revolution, The Fabled City et du tout récent World Wide Rebel Songs, duquel Morello a dédié Stray Bullets aux vétérans et soldats de ce monde.

Il a même réussi à faire lever les gens confortablement assis dans leur chaise de parterre; comme quoi, avec un peu de négociation, tout est possible.

Photos en vrac:

 

Les yeux grands ouverts

Photo par Greg Matthews

La troisième journée du Festival Folk d’Ottawa s’est conclue par la prestation très agréable du groupe américain Bright Eyes. Conor Oberst, aux commandes, et ses musiciens ont mis les pieds sur scène devant une foule assez impressionnante.

Les gens sur place ont eu droit à une prestation dynamique et solide de la part du groupe. Ce dernier, interagissant régulièrement avec la foule, nous a entre autres offert des pièces de son très populaire album I’m Wide Awake, It’s Morning et du tout dernier The People’s Key.

La foule a sans l’ombre d’un doute apprécié la prestation de Bright Eyes, qui a présenté son matériel de façon impeccable, à la hauteur des attentes.

Photos en vrac

Vos commentaires