Steve Vai

Festival des guitares du monde de l’Abitibi-Témiscamingue 2016 | Les virtuoses de la guitare se donnent rendez-vous à Rouyn-Noranda

Pour Rouyn-Noranda, le lancement de la programmation du Festival des guitares du monde de l’Abitibi-Témiscamingue, c’est signe que le printemps s’en vient!

Depuis février, les organisateurs avaient mis la table à une édition d’exception en annonçant deux de ses grands spectacles, soit Daniel Lanois et Steve Vai. Voilà maintenant qu’ils ont levé le voile sur les spectacles des grandes scènes du Festival.

Pendant 8 jours, soit du 28 mai au 4 juin, les guitares dans toutes leurs splendeurs et leurs sonorités envahiront l’Abitibi-Témiscamingue pour notre plus grand plaisir pour une 12e année.

Pour l’instant, on connaît les têtes d’affiche et les spectacles payants alors que le programme officiel, incluant les spectacles gratuits et autres, sera dévoilé à la mi-avril. Voici donc quelques spectacles à ne pas manquer, pour l’instant…

Les valeurs sûres

Steve Vai (samedi 28 mai à 21h): Nul besoin d’en faire son éloge, son simple nom suffit pour qu’on s’assure de ne pas manquer cette légende de la guitare.

Steve Hill (dimanche 29 mai à 20h): Un grand guitariste québécois mais qui sera en solo pour l’occasion. Un spectacle d’homme à tout faire avec sa guitare (avec une baguette de batterie au bout du manche), un set de drum à ses pieds et une voix. Étonnant et bien hâte de voir comment il va réussir à garder l’intérêt une fois le côté spectaculaire de la chose passée…

Frank Gambale (mardi 31 mai à 20h): Une soirée de jazz avec le virtuose australien et son style unique le sweep picking.

Daniel Lanois (jeudi 2 juin à 21h): Un grand nom de la chanson qui s’amène à Rouyn-Noranda. Pour le Festival, c’est tout un exploit et pour le public, c’est tout un honneur. Il y présentera son nouvel album expérimental Flesh and Machine.

Jesse Cook (vendredi 3 juin à 21h): Un habitué du Festival (2011-2006) mais qui attire toujours autant. Assurément une valeur sûre et toujours un bon spectacle.

Tommy Emmanuel & The Frank Vignola Trio (samedi 4 juin à 21h): Lui aussi n’est pas à son premier passage au FGMAT (2012-2010), mais avec ce trio, c’est une première!

Les découvertes

Brooke Miller (lundi 30 mai à 18h): La guitariste canadienne en sera à son premier passage au FGMAT. Une voix différente avec sa guitare acoustique et du bon blues sexy à souhait…

Steve Strongman (mercredi 1er juin à 20h): Nommé Coup de cœur l’année dernière, le bluesman ontarien est de retour cette fois-ci en compagnie de ses musiciens. Un spectacle énergique avec un artiste qui a de la prestance.

Arnaud Dumond et Pedro Sierra (jeudi 2 juin à 19h): Un maître de la guitare classique et un maître de la guitare flamenco se rencontrent et voilà ça donne un spectacle qui risque d’être fort intéressant.

Paul Cargnello (vendredi 3 juin à 17h): Bien curieuse de revoir cet artiste aux influences punk dans le contexte du FGMAT. On promet un spectacle où le rock et le blues croiseront le reggae et la musique du monde.

Programmation complète au www.fgmat.com

Steve Vai ouvrira le Festival des guitares du monde de l'Abitibi-Témiscamingue.

Steve Vai ouvrira le Festival des guitares du monde de l’Abitibi-Témiscamingue.

Vos commentaires