Les Vulgaires Machins

Critique concert: Vulgaires Machins à Laval

Jeudi 28 octobre 2010 – Studio-théâtre de la Salle André-Mathieu (Laval)

Les Vulgaires Machins étaient de passage à la Salle André-Mathieu de Laval, en compagnie du groupe The Sainte Catherines pour une soirée toute en décibels!

Le groupe originaire de Granby a offert une prestation de 18 chansons enflammées et un rappel personnalisé aux fans de la Rive-Nord qui les attendaient. Une belle soirée énergique qui a su satisfaire les fidèles.

Photo par Karine Jacques

Les chansons interprétées étaient en majorité issues de leurs deux derniers albums, alternant entre les succès de Compter les corps et de Requiem pour les sourds.

L’incontournable Triple meurtre et suicide raté, chantée en grande partie par le public en concert, a été le réel coup d’envoi de la soirée. Quant à la chanson « hardcore, mais pas tant que ça » (dixit Guillaume Beauregard et Marie-Ève Roy, les leaders du groupe) Les mains pleines de sang, elle a particulièrement soulevé la foule.

Complicité entre le groupe et la foule

Le groupe, toujours aussi généreux de son temps, a fait de nombreuses pauses durant le spectacle pour parler avec la foule et faire des blagues (sur Laval entre autres… ou Céline Dion). Soulignons également la belle complicité qui unit les membres du groupe et le plaisir contagieux d’être sur scène de la guitariste/chanteuse Marie-Ève Roy.

Pour le rappel, les Vulgaires Machins ont laissé le public choisir deux chansons, Pistache et La chasse est ouverte, plutôt que de faire ce qu’ils avaient prévu. En prime, ils ont même performé une nouvelle composition, Juste une habitude, qu’ils pourraient peut-être enregistrer avec le groupe qui assurait leur première partie, The Sainte Catherines. Du moins, c’est ce que Guillaume Beauregard – chanteur du groupe – a laissé sous-entendre…


The Sainte Catherines en première partie

Le groupe montréalais The Sainte Catherines avait pour mission de réchauffer la foule et a relevé le défi avec succès.

The Sainte Catherines ont d’ailleurs lancé un nouvel album mardi dernier, intitulé Fire Works. Bien que ce dernier opus soit un peu plus commercial que ce que le groupe a fait auparavant, les nouvelles compositions se mêlaient bien aux plus vieilles. La foule s’est déchainée sur la musique punk du groupe, et a entonné les paroles de leurs chansons à plusieurs reprises.


Grille de chansons :

  1. Glace noire
  2. Être un comme
  3. Un peu plus fort
  4. Triple meurtre et suicide raté
  5. Le Mythe de la démocratie
  6. Puits sans fond
  7. Texture qui se mange
  8. Mourir pour le système
  9. Anesthésie
  10. Comme une brique
  11. Les mains pleines de sang
  12. La rue Déragon
  13. Un vote de moins
  14. Dieu se pique
  15. Longer les murs
  16. Parasites
  17. Anéantir le dogme
  18. Compter les corps

Rappel

  1. Pistache
  2. Juste une habitude (Nouvelle chanson)
  3. La chasse est ouverte


Photos en vrac
(Karine Jacques):

Pour plus de photos des Vulgaires Machins à Laval, visitez le site Flickr de Karine Jacques

Vos commentaires