Bernard Adamus

Critique concert: Bernard Adamus aux FrancoFolies de Montréal

17 juin 2011 – Place des Festivals (FrancoFolies de Montréal)

Après une tournée à travers les petites salles du Québec pour les célébrations entourant les 10 ans de Dare to Care Records, Bernard Adamus s’est offert rien de moins que la scène principale des FrancoFolies de Montréal hier soir. Un spectacle qui a réuni énormément de gens, autant dans la foule que sur scène.

Le tout nouveau récipiendaire du prix Félix-Leclerc a célébré son année de succès (rappelons qu’il a remporté l’édition 2010 des Francouvertes, en plus d’être sacré Découverte de l’année au plus récent Gala de l’ADISQ) en grand, entouré de Fred Fortin, Marie-Pierre Arthur, Gatineau et de nombreux musiciens. Les milliers de personnes présentes ont eu droit à tout un « party », festif comme jamais, où le brun était à l’honneur.

« Tu trouves pas que le Quai des Brumes est pas mal grand à soir? » ont lancé à la blague les membres de Gatineau à leur entrée sur scène. Le centième de l’imposante foule massée aux devant de la Place des Festivals n’aurait effectivement jamais entré dans le minuscule bar de la rue St-Denis!

Marie-Pierre Arthur est venue accompagner Adamus (coiffé de son éternel casquette brune) pour plusieurs chansons et a aussi chanté l’une de ses propres compositions, Pourquoi, en duo avec la vedette de la soirée.

 

Bruuuuuuuuuun!

L’interprétation de son succès Brun (La couleur de l’amour) fût un moment assez spécial. Il faut dire qu’entendre des dizaines de milliers de personnes entonner cet hymne à l’unisson est quelque chose à voir! Il fallait y être pour sentir toute l’énergie que s’échangeait la foule et les artistes sur scène.

Les grosses basses se sont invitées sur la Rue Ontario, faisant vibrer fortement la Place des Festivals. On y a vu un Bernard Adamus très dynamique qui semblait avoir beaucoup de plaisir.

Adamus a su prouver qu’il était là pour rester et qu’il a bien mérité tous les honneurs qu’il a récoltés au cours de la dernière année… « Brown is the new black »?

Vos commentaires