Charlotte Day Wilson au Centre Phi | Avenir prometteur pour la jeune artiste

Le Centre Phi accueillait samedi soir Charlotte Day Wilson, auteure-compositrice-interprète et productrice de Toronto. Du haut de ses 24 ans, elle est venue offrir au public présent les chansons de son EP, « CDW ».

Après une première partie assurée par la talentueuse Bernice, Charlotte Day Wilson entre sur scène sérieuse, et visiblement intimidée par la salle comble du Centre Phi. Elle débute rapidement avec la première chanson de son album : On Your Own. C’est sans plus tarder qu’elle nous laisser profiter de sa voix douce et généreuse.

Les chansons s’enchaînent sans trop d’interactions avec son public. On sent Charlotte assez disciplinée, bien qu’elle remercie à quelques reprises son public généreux. Elle nous fait aussi découvrir quelques-unes de ses récentes compositions, qui ne sont pas encore sorties. Le public est réceptif et à l’écoute. On sent l’influence du R&B, du jazz et de l’électronique dans sa musique, mais aussi d’autres artistes aux voix puissantes, comme Rhye, notamment dans sa chanson After All.

La jeune artiste ne nous impressionne pas uniquement avec sa voix généreuse, mais aussi avec sa maitrise de la guitare, de la basse et du saxophone. On admire également le batteur Duncan – apparemment enrhumé – qui ne laisse pas la maladie prendre le dessus et qui assure une solide performance à la batterie.

La fin du spectacle approche, et les premières notes de Work se font entendre. On comprend rapidement que c’est ce succès de Charlotte Day Wilson qui l’a fait connaître. La foule récite les paroles par cœur, se laissant porter au rythme de la musique. L’avenir est prometteur pour l’artiste, qui n’en est qu’aux premiers balbutiements de sa carrière solo.

Événements à venir

Vos commentaires