Festival Zoofest

Zoofest 2012 : Comptes-rendus de Kim Lizotte, Louis T, Jim Breuer, Top Management et Anatomicité

 

Kim Lizotte
– Stand-Up –
(Studio Hydro-Québec du Monument National)
Dernier spectacle ce soir, 19h

Elle a de l’énergie à revendre, cette Kim Lizotte! On pourrait la qualifier d’antéchrist pour les libéraux, surtout envers Jean Charest lors d’un numéro grinçant et très politique. On sourit lorsqu’elle parle de « l’émission-transformation » de Virginie Cossa, « Le trésor en moi » et son expérience de deux ans en immersion anglaise en Ontario. On n’a pas senti Kim Lizotte tout à fait confortable, mais elle semble avoir eu peu de temps pour préparer une heure de matériel. Ses blagues défilent rapidement, en raison de son débit. Quelques ajustements à faire, mais c’est un spectacle convenable.

Cote: 3 sur 5

Louis T
– Stand-up –
(Studio Hydro-Québec du Monument National)

Pendant cette heure, on comprend que Louis T est réellement prêt à partir sur la route afin d’ouvrir pour le nouveau spectacle de Louis-José Houde. Monsieur T mise sur l’actualité et réussit à nous faire comprendre qu’en tant qu’être humain ou Québécois, on est pas mal plus niaiseux qu’on le pense! Il l’illustre bien lors des numéros sur la scolarité et la famine. Un rire n’attend pas l’autre. Gros coup pour Louis T. On devine que son nom fera jaser sous peu !

Cote : 4,5 sur 5

Top Management
– Théâtre –
(La Balustrade)

Un crack du marketing (ou escroc du genre pyramidal) de l’Europe vient nous vendre ses conseils de réussite pour propulser au sommet un quelconque projet d’affaires. Il aura de l’aide de son ami (un véritable boulet) qui traduira ce fameux langage en affaires. C’est court, innovant et on apprécie surtout les nerfs à vif de l’acteur principal Christophe Tinard (qui ressemble à un certain Yosemite Sam), vers la fin !

Cote: 2,5 sur 5

Jim Breuer
– Stand-up –
(Théâtre Ste-Catherine)

C’est avec une demi-heure de retard (causé par le spectacle des Muppets) que Jim s’est pointé au Théâtre Ste-Catherine. Essoufflé après avoir couru, il prendra d’assaut la salle bien remplie avec son dada pour la musique heavy metal en imitant Metalica et ACDC. Il nous explique une expérience traumatisante avec les fans du groupe Slayer à l’un de leurs concerts.

Ensuite, Jim Breuer nous parle de son épouse ainsi que ses trois filles. La discipline n’est pas toujours au rendez-vous à la maison, pas plus qu’à son premier boulot comme peintre chez Sears lorsqu’il avait 17 ans.

Breuer aura réussi à nous faire rire pendant 45 minutes et a offert aux gens, pour son retard, un billet gratuit pour son prochain passage à Montréal en novembre ! On ne sait jamais à quoi s’attendre avec cet ancien de l’émission Saturday Night Live.

Un humoriste de Cleveland, en Ohio, dont le nom nous échappe, est venu réchauffer la salle au début avec, entre autre, un excellent numéro sur les chauffards pendant les tempêtes. Fort probablement dans le top 5 des spectacles anglophones du Zoofest.

Cote: 4,5 sur 5

Anatomicité
– Théâtre –
(Théâtre La Chapelle)

On jette un regard à froid sur un homme sédentaire vénérant la télévision, la malbouffe tout en faisant partie de la masse avec son boulot cucul. Le facteur temps nuit à sa cause. Il cherche à mettre fin à son calvaire après une introspection éffectuée par le temps !

Cette pièce très colorée, qui fait preuve d’une certaine audace, pousse notre curiosité et nous crée certaines attentes qui ne seront malheureusement jamais comblées. Cela reste très linéaire. Le nombre d’interventions des différents personnages sème la confusion. Difficile à suivre.

Cote : 1,5 sur 5

Vos commentaires