Plants & Animals

Retour sur le Red Bull Tour Bus avec Plants & Animals et Young Galaxy

Les groupes montréalais Young Galaxy et Plants & Animals étaient en spectacle extérieur gratuit, samedi après-midi. Le concert avait lieu dans le Vieux Port de Montréal, aux abords du Bassin Alexandra, sur une scène montée à même un… autobus hybride ?

C’était le dernier arrêt de la tournée pan-canadienne du Red Bull Tour Bus, un curieux autobus qui se transforme en moins de 25 minutes en scène sonore complète avec 120 000 watts de son.

Depuis un mois, le Red Bull Tour Bus parcourait le pays, à commencer par Victoria, en Colombie-Britannique, avec le groupe Current Swell, en mai, puis à Kelowna avec Yukon Blonde. Royal Canoe et Imaginary Cities s’y sont produit à Winnipeg, puis Hollerado dans le Marché Byward, à Ottawa.

Pour le dernier arrêt de la tournée, à Montréal, c’était au tour de Young Galaxy et Plants & Animals.

Photo par Guillaume Jolicoeur.

Photo par Guillaume Jolicoeur.

Certains avaient confirmé leur présence depuis des semaines, puisque l’événement corporatif organisé par la célèbre compagnie de breuvage énergisant était fortement promu sur Facebook. Ils avaient rendez-vous avec les deux groupes, sans trop savoir de quoi les lieux auraient l’air.

Mais l’intrigante structure en attiraient plusieurs autres qui passaient par là, sans savoir. Vers 16h, dès que Plants & Animals ont entonné Lola Who ? – avec une qualité de son plutôt respectable –  les passants se sont massés tout autour.

Ça se comprend : pour un piéton qui erre dans le Vieux-Port par une si belle journée, tomber par hasard sur l’un des meilleurs groupes montréalais en prestation gratuite, ça donne le goût de prendre une pause et de s’asseoir dans l’herbe. Surtout que le soleil était du rendez-vous, que deux camions de bouffe de rue sentaient bon et que l’ambiance était décontractée.

Plants & Animals ont proposé un setlist parfait pour maintenir l’intérêt : Good Friend,  Crisis!, Game shows, Bye Bye Bye, Keep It Real et Faerie Dance, notamment. Ça rockait dans le parc !

Young Galaxy a ensuite proposé un set plus dansant, mais moins mordant.

Généreux événement, au final, avec plus de 60 minutes par band. C’est le genre de surprise qui plaît aux mélomanes, tout en permettant aux passants de s’intéresser à des groupes souvent réservés aux initiés.

Photos en vrac
par Guillaume Jolicoeur

Événements à venir

Vos commentaires