Pouzza Pelouzza 2013 | Retour sur Grimskunk, Strung Out, The Flatliners et plus

De retour pour une deuxième édition, le Pouzza Pelouzza se tenait samedi dernier au Parc Gérard-Lavallée à Lavaltrie, avec Grimskunk, Strung Out, The Flatliners et plusieurs autres.

Le Pouzza Pelouzza s’annonçait haut en couleur pour les fans de punk rock. Une belle journée à l’extérieur sur le bord de l’eau avec de bons groupes, de la bonne bière et une ambiance festive. Tout de même intéressant!

Lavaltrie n’a certainement pas l’habitude d’accueillir des festivals de musique comme celui-ci, mais il est fort plaisant de pouvoir profiter des superbes installations de la région. Et que dire de l’organisation qui, une fois de plus, a répondu à l’appel avec un sans faute. On avait pensé à tout, que ce soit la nourriture diversifiée et abordable en passant par les jeux gonflables pour les enfants en journée.

L’après-midi était entièrement dédié aux groupes locaux qui se sont succédé un après l’autre sur la scène principale afin d’accrocher l’attention des festivaliers. Notons en autre la présence de The Real Deal, Prevenge et Inside Riot.

The Flatliners donne le coup d’envoi

Photo par Karine Jacques

The Flatliners, photo par Karine Jacques

Par la suite, c’est vraiment lorsque The Flatliners ont fait leur apparition sur scène que la foule s’est vraiment fait entendre. La formation canadienne s’apprête à lancer son tout nouvel album Dead Language par l’entremise de Fat Wreck le 17 septembre prochain et l’on pouvait sentir l’excitation des membres du groupe lorsqu’ils ont présenté de nouvelles pièces.

Avec une discographie qui commence à prendre de l’ampleur, il est plus difficile de plaire à tous avec la sélection de chansons, surtout lorsque la plage horaire est très serrée. Malgré tout, ils ont bien su piger dans chacun de leur album et nous ont même réservé un petit bonbon en terminant avec Khtdr, une pièce qui s’étend de tout son long sur un 7 minutes d’intensité. Une performance honnête qui donne envie de les revoir dans un environnement où ils seront en tête d’affiche.

Rollerstarter et Grimskunk

Photo par Karine Jacques

Grimskunk, photo par Karine Jacques

Le ska punk était ensuite à l’honneur avec Rollerstarter, une formation québécoise bien connue des fans du style. Le groupe a toujours eu une place spéciale au sein de la scène et ils s’en sont donné à cœur joie sur la scène du Pouzza Pelouzza. Une performance qui a su donner du piquant à la journée et qui a permis aux fans de ska de se dégourdir les jambes au son de quelques cuivres.

Depuis le temps que le groupe roule sa bosse au Québec, Grimskunk n’a plus besoin de présentation. Les piliers de la scène punk québécoise ont une passion musicale qui dégage énormément et continue toujours de faire vibrer les gens après toutes ces années. La foule a été très accueillante dès le début et Grimskunk leur a très bien rendu la pareille en leur offrant une prestation digne de leur nom. De l’intensité venant directement du cœur de la première à la dernière note. Chapeau!

Strung Out

Photo par Karine Jacques

Strung Out, photo par Karine Jacques

Le clou de la soirée était sans aucun doute la présence de la formation californienne Strung Out qui offrait son unique spectacle en sol canadien. Comme à l’habitude, les gens présents ont eu droit à un punk rock bien rôdé qui n’a rien à envier à personne. Il est d’un pur délice d’admirer Jordan Burns qui donne une raclée en règle à sa batterie tandis que Jake Ira Kiley et Rob Ramos nous étourdissent avec des solos à en faire saliver plus d’un.

Avec un 60 minutes bien calculé devant eux, ils ont enfilé les succès à une vitesse ahurissante. C’est ainsi qu’ils nous ont entre autres offert les Velvet Alley, Ultimate Devotion, Reason To Believe et Matchbook. La formation a encore beaucoup de gaz dans le réservoir et il est plaisant de les voir toujours en aussi bonne forme et passionné par leur musique. Il y a de quoi être impatient face à la venue de leur prochain album qui devrait voir le jour sous peu, puisqu’avec un dernier disque qui date de 2009 (Agents Of The Underground), les fans ne savent plus quoi se mettre sous la dent.

Bref, le Pouzza Pelouzza est devenu un festival incontournable qui se doit d’être à votre agenda à chaque année. Un peu de route certes, mais vous l’oublierez très vite lorsque vous serez rendu sur place. Vivement la troisième édition!

Photos en vrac (par Karine Jacques)

The Flatliners

the flatliners_pouzza pelouzza_2013_10 the flatliners_pouzza pelouzza_2013_09 the flatliners_pouzza pelouzza_2013_08 the flatliners_pouzza pelouzza_2013_07 the flatliners_pouzza pelouzza_2013_06
the flatliners_pouzza pelouzza_2013_05 the flatliners_pouzza pelouzza_2013_04 the flatliners_pouzza pelouzza_2013_03 the flatliners_pouzza pelouzza_2013_02 the flatliners_pouzza pelouzza_2013_01
Strung Out
strung out_pouzza pelouzza_2013_08 strung out_pouzza pelouzza_2013_07 strung out_pouzza pelouzza_2013_06 strung out_pouzza pelouzza_2013_05
strung out_pouzza pelouzza_2013_04 strung out_pouzza pelouzza_2013_03 strung out_pouzza pelouzza_2013_02 strung out_pouzza pelouzza_2013_01
Rollerstarter
rollerstarter_pouzza pelouzza_2013_09 rollerstarter_pouzza pelouzza_2013_08 rollerstarter_pouzza pelouzza_2013_07 rollerstarter_pouzza pelouzza_2013_06 rollerstarter_pouzza pelouzza_2013_05
rollerstarter_pouzza pelouzza_2013_04 rollerstarter_pouzza pelouzza_2013_03 rollerstarter_pouzza pelouzza_2013_02 rollerstarter_pouzza pelouzza_2013_01
Laureate
laureate_pouzza pelouzza_2013_07 laureate_pouzza pelouzza_2013_06 laureate_pouzza pelouzza_2013_05 laureate_pouzza pelouzza_2013_04
laureate_pouzza pelouzza_2013_03 laureate_pouzza pelouzza_2013_02 laureate_pouzza pelouzza_2013_01
Grimskunk
grimskunk_pouzza pelouzza_2013_05 grimskunk_pouzza pelouzza_2013_04 grimskunk_pouzza pelouzza_2013_03 grimskunk_pouzza pelouzza_2013_02 grimskunk_pouzza pelouzza_2013_01

Vos commentaires