Nuit Blanche à Montréal 2014 | Plus de 200 activités toute la nuit

Pour la onzième année consécutive, le festival Montréal en lumière propose sa désormais célèbre Nuit Blanche à Montréal, du samedi 1er mars 2014 au dimanche matin. La nuit de tous les excès se surpasse encore une fois cette année avec plus de 200 activités (plusieurs gratuites) toute la nuit durant, tant du côté de la musique, des arts visuels, de la danse, du conte et du théâtre.

La Place des Festivals sera le lieu central de l’animation culturelle. Jusqu’à 3h du matin, il y aura de l’action au beau milieu du Quartier des Spectacles, avec un spectacle signé Poirier, avec ses invités Face-T, Boogat, Madhi, Pierre Kwenders et Fwonte, accompagnés de VJ Yanneek, puis musique des DJ Heidy.P et Video Girl, tout ça sur la grande scène.

Laurent Saulnier lors de la conférence de presse de la Nuit Blanche.

Laurent Saulnier lors de la conférence de presse de la Nuit Blanche.

Ajoutez à cela quelques prestations de They Call Me Rico à la cour RBC, l’oeuvre évolutive Montréal en visages, des petits plats gourmands du restaurant Accords et l’installation interactive Nucléas.

Du côté du Métropolis

Bande à part n’étant plus, c’est Espace Musique qui prend le relais du traditionnel marathon de concerts au Métropolis. Cette année, Boogat, Tire le coyote, Alex Nevsky, Karim Diouf et Chantal Archambault sont à l’affiche, lors d’une soirée animée par Philippe Fehmiu et Rebecca Makonnen.

Pour les fans de musique électro, Mutek tentera un tour de force : pas moins de quinze heures de DJ et prestations à l’Agora du coeur des sciences.  De son côté, la SAT présente Mémorsion, une « réflexion sur la mémoire des lieux urbains de Manuel Chantre, et plusieurs sets de DJ (Christelle Franca, Komodo, Bangoura…) et de VJ (TiND, jocool, Liberty et Diagraf) ». Ça promet.

Si les curiosités vous intéressent, l’événement Dérapage contrôlé risque de séduire, au Piano Nobile de la Place des Arts. On nous présente le tout comme une « soirée de mots, de musique, de coups de gueule et de découvertes », menée de front par Fabien Cloutier. Ses invités seront Jean-François Casabonne, Jean‑François Gaudet, Annick Lefebvre, Yvan Bienvenu, Maude, Navet Confit, Massicotte, Marie-Ève Milot et Véronique Côté.

Une réinterprétation du Cid de Corneille par le groupe Alaclair Ensemble, sous la forme d’un Battle Rap ?  Pourquoi pas.  C’est à l’Usine C dans ce cas-là. Monique Giroux qui spinne du Pink Floyd et du Charles Aznavour ? Y’a ça aussi : c’est au Musée d’art contemporain, de minuit à 2h.

Du côté du Centre Phi, Vilify et The Salivation Army. À la Place Deschamps de la Place des Arts, DJ FunkyFalz (gratuit mais consommation obligatoire).

Humour et impro théâtrale

Pour ceux que l’humour tient réveillé, le Gesù proposera La nuit, on rit !, une soirée animée par Phil Roy (que certains ont découvert lors de la première de SNL Québec ce week-end), en compagnie de diplômés de l’École nationale de l’humour. L’improvisation théâtrale sera à l’honneur du côté de l’Union Française, avec la soirée Rocambolesque, tout comme chez Duceppe, où le traditionnel spectacle d’impro – cette fois animé par Tammy Verge – sera présenté gratuitement de minuit à 1h15.

Pour leur part, Les Femmelettes convient les curieux et les amateurs de leur cabaret-laboratoire-d’humour-au-féminin à une édition spéciale Pyjama Party, à l’Espace La Risée.

Ce n’est là qu’un très bref aperçu de la vaste variété offerte lors de cette 11e Nuit Blanche à Montréal. Tous les détails sur le site officiel de l’événement : www.montrealenlumiere.com/nuit-blanche

À noter que le métro sera ouvert toute la nuit. Il y aura notamment un service gratuit de navettes (4 circuits et 64 arrêts) à toutes les 10 minutes de 20 h à 5 h. Les festivaliers pourront ainsi circuler assez librement entre les quartiers Vieux-Montréal, Quartier des spectacles et Centre-ville et Plateau-Mont-Royal et Mile-End, ainsi que rejoindre les pôles du Parc olympique et de la Ligne Bleue par le service de métro.

nuit-blanche-photo-de-famille

Vos commentaires