Elton John

Critique concert: Elton John au Festival d’été de Québec

9 juillet 2011 – Plaines d’Abraham (Festival d’été de Québec)

Photo par Valérie Patry

C’est un moment que plusieurs attendaient depuis des semaines: la venue de Sir Elton John sur les Plaines d’Abraham, qui a suscité la folie ce soir au Festival d’été de Québec. Des dizaines de milliers de spectateurs se sont régalés des plus grands succès de la légende, que ce soit devant ou derrière la scène, puisque plusieurs se sont vu refuser l’accès au site dû à un trop grand nombre de festivaliers présents.

Sir Elton John a offert une performance mémorable, sans bavures et véritablement digne d’un des grands de l’industrie.

Premier fait à noter: le son était excellent, voire parfait par moments. Les Plaines d’Abraham ont rarement aussi bien vibré. Comme l’artiste britannique a la réputation d’être extrêmement exigeant, cela n’est pas nécessairement surprenant.

Le spectacle a démarré en lion avec Saturday Night’s Alright (For Fighting), mettant ainsi la barre très haute pour le reste de la soirée. Il a su, par la suite, bien doser les chansons plus rythmées avec les ballades, ne laissant jamais l’ambiance tomber à la dérive.

Une bête de scène

C’est vraiment en le voyant à l’œuvre qu’on réalise que cet homme est né pour la scène; il en a besoin et il s’alimente des applaudissements de la foule. À chaque fois qu’une ovation se faisait entendre, on pouvait voir le sourire en coin de John grandir. Il a particulièrement semblé apprécier à quel point la foule s’est animée lors du refrain de Crocodile Rock. Sir Elton John est sans contredit un homme de spectacle et un professionnel hors pair.

Photo par Valérie Patry

De plus, il a bien su interagir avec la foule. Quelques fois entre les chansons, il s’est adressé à elle dans un français irréprochable, ajoutant au charme de la personne. Tous les autres artistes sur scène avaient également une belle présence, notamment les deux jeunes violoncellistes qui ont joué chaque note comme si c’était la dernière.

Plusieurs des chansons ont été allongées pour laisser place à des jams monumentaux, notamment la pièce Rocket Man, qui s’est étirée durant de longues minutes, propulsant solo par-dessus solo. C’était franchement impressionnant de constater en chair et en os à quel point Elton John est un pianiste talentueux.

Cette prestation marquera certainement l’histoire du Festival d’Été de Québec, mais également les dizaines de milliers de personnes auquelles Sir Elton John a rendu visite en ce samedi soir de juillet.

Grille de chansons (source: Setlist.fm):

Événements à venir

Vos commentaires