Tartuffe

À la suite du succès international des Femmes savantes transposées dans les années cinquante, Denis Marleau et Stéphanie Jasmin poursuivent leur cycle Molière avec un Tartuffe en pleine Révolution tranquille. Alors que le Québec traditionnel s’effondre et que la religion catholique, dans la foulée du concile Vatican II, abandonne l’orgue pour la guitare, les jeunes ne sont pas dupes des nouveaux habits de l’Église, alors que les parents ne savent plus à quel saint se vouer.

C’est bien le problème d’Orgon, homme respecté et père de famille exemplaire. Comme solution, il a décidé de se doter d’un guide spirituel: il a choisi un miséreux rencontré à l’église et l’a installé chez lui au grand dam du reste de la famille, à l’exception de sa vieille mère. Évidemment, Tartuffe a tôt fait de transformer la maison d’Orgon en succursale de la sacristie. Mais ce Tartuffe qui fait la leçon à tout le monde, méprisant tout bien matériel et se scandalisant du moindre décolleté, que cherche-t-il au juste ?

Avec Benoît Brière en Orgon et Emmanuel Schwartz en Tartuffe, Denis Marleau et Stéphanie Jasmin ont trouvé un tandem du tonnerre, auquel se joint Anne-Marie Cadieux en Elmire, la séduisante épouse par qui la catastrophe risque bien d’arriver…

Source : www.tnm.qc.ca/piece/tartuffe

Articles associés

PSST!
Psst ! Sois le premier averti lorsque passe par ici !   
X