We Are Wolves
Critique Publié le

We Are Wolves au Divan Orange | Les 25 ans de CISM soulignés en force

C’était atmosphère de fête jeudi soir au Divan Orange où We Are Wolves a célébré le party d’ouverture des festivités des 25 ans de CISM. Le trio était heureux de souligner cet anniversaire avec la station qui les a toujours encouragés, et ce, depuis leur début. Et le public, conquis d’avance, attendait avec effervescence WAW.


Après quelques mots d’introduction de la part du directeur général de CISM, Jarrett Mann, les trois musiciens ont pris place sur la scène, vêtus de noir et arborant une toge, un chapeau et un masque fait de dentelle. Entrée théâtrale qui a eu son effet, les gens paraissaient très excités de pouvoir enfin les voir.

Le groupe a entamé la soirée avec Walk Away Walk, que la foule a reconnue dès les premières notes. Ortiz et ses acolytes ont enchaîné avec la très rock T.R.O.U.B.L.E., titre pendant lequel le chanteur se tortillait sur scène et auquel les spectateurs ont bien répondu. Chaleur oblige, le trio a enlevé les costumes avant de poursuivre avec Coconut Night, pièce qui a été particulièrement appréciée, tout comme Me As Enemy. Les gens présents ont également eu la chance d’entendre une nouvelle chanson, Wrong, qui a été accueillie avec un très grand enthousiasme.

La formation a aussi blagué sur le fait qu’après 15 ans d’existence, elle a encore le statut de groupe émergent. L’atmosphère était décontractée, un certain sentiment de familiarité planait dans la salle, on se croyait à une fête entre amis. Il faut dire qu’avec une salle aussi intime que le Divan Orange et les shooters servis aux gars de We Are Wolves sur un plateau pendant leur concert contribuaient aussi à cette énergie.

Le chanteur Alexandre Ortiz et le claviériste Vincent Levesque ont également échangé avec la foule; ils ont remercié CISM et ont admis avoir écouté la station sur la montagne très souvent et d’avoir ainsi découvert plusieurs groupes. Ils reconnaissent que CISM a eu une influence indéniable sur leur musique. Ils ont également mentionné que le batteur Pierre-Luc était en tournée en Italie et ont souligné l’excellent travail de Maxime, qui a pris la relève derrière la batterie hier soir, dans le cadre des festivités entourant les 25 ans de CISM.

Ils ont également offert les extraits Paloma et Holding Hands, le petit circle pit gagnait en intensité. Cependant, c’est leur reprise de Paranoid (Black Sabbath) qui a mis le feu sur le plancher de danse, les spectateurs étaient exaltés. C’est ainsi que le concert s’est conclu, mais moins d’une minute d’encouragement pour un rappel aura suffi pour que WAW reviennent et offre deux chansons supplémentaires : l’excellent Fight and Kiss et Magique. Le groupe ne pouvait pas ne pas interpréter LA chanson la plus jouée sur les ondes de CISM en 25 ans d’histoire. Inutile de dire que c’était le délire sur le parterre!

Ce fut une très bonne soirée, intime et chaleureuse. Le choix des chansons était réussi et les musiciens visiblement heureux de célébrer les 25 ans de CISM. Le seul petit bémol est peut-être au niveau du son qui n’était pas bien balancé. Ceci étant dit, cela n’a pas affecté l’appréciation des spectateurs.

Grille de chansons

  1. Walk Away Walk
  2. T.O.U.B.L.E.
  3. Vague
  4. Sun
  5. Coconut Night
  6. Me As Enemy
  7. As The Moon Sets
  8. Night
  9. Wrong
  10. Paloma
  11. Holding Hands
  12. Paranoid (reprise de Black Sabbath)

Rappel

  1. Fight and Kiss
  2. Magique
Artistes
Villes
Salles

Événements à venir

Vos commentaires