Sampha
Critique Publié le

Sampha au Théâtre Corona | Du baume pour les oreilles

Sampha, chanteur jusqu’alors mis en valeur par le biais d’autres artistes comme Drake, Kanye West, Jessie Ware et plusieurs autres, est finalement venu présenter son plus récent projet solo Process devant une foule montréalaise prête à prêter l’oreille et l’attention pour cette longue et généreuse performance.

Omettant toute frivolité, Sampha est entré en scène sous un tonnerre d’applaudissements près d’une heure après l’heure planifiée pour le spectacle.  Plusieurs ont déjà entendu le Britannique sur des morceaux qui ont trouvé beaucoup de critiques positives auprès des mélomanes, mais c’était une toute nouvelle expérience que de l’entendre performer ses propres compositions.

Trois musiciens, leurs instruments et Sampha représentaient à eux seuls l’effectif disponible pour créer des sons cristallins qui ont su faire germer le plaisir chez l’auditoire.  Contrairement à certains concerts, très peu de cellulaires furent levés pour filmer l’entrée du chanteur et encore moins durant le concert, quel rafraîchissement.

C’est une humanité très humble et presque gênée qui ressort de l’artiste quand il cesse quelques instants de faire aller ses doigts sur le clavier pour prendre la parole et parler à son public. Calme, posé et visiblement honoré de pouvoir performer ici, il a remercié à maintes reprises tous ses fans d’être ici et d’exprimer son plaisir de pouvoir faire sa vie avec sa musique.

Il interprète toutefois sans aucune timidité ses compositions et les plus connues, Blood On Me ou Too Much, par exemple, sont acclamées et chantées en cœur par la foule. Pour une deuxième fois seulement à Montréal, il avait déjà un public entièrement vendu.

Parfois seul devant son piano, parfois accompagné par son groupe, Sampha a fait durer le concert près d’une heure et demi. Chaleureusement quémandé par le public et finalement prévu avec flamboyance, un double rappel a fermé la soirée avec Without et Indecision. Une variété musicale s’est indéniablement dégagée du concert, tantôt dansant, tantôt touchant, le chanteur britannique a su faire vibrer la foule au gré des émotions qu’il voulait transmettre.

Certains concerts ont une verve telle que même un auditeur très peu familier avec la musique de l’artiste, se laissera aller sans difficulté ; la performance de Sampha s’inscrit dans ce registre sans aucun doute.

 

Grille de chansons

  1. Plastic 100°C
  2. Timmy’s prayer
  3. Reverse Faults
  4. Under
  5. Happens
  6. Too Much
  7. Blood on me
  8. Kora Sings
  9. No one knows me like the piano

    Rappel

10. Without

11. Indecision

Artistes
Villes
Salles

Vos commentaires