Saison 2014-2015 du Centre Segal | Rêver Grand

Le Centre Segal présentait ce matin à la presse sa programmation pour la saison 2014-2015. Cette année encore, théâtre, danse, musique, mais aussi conférences, programmes éducatifs seront proposés au public. De nombreuses belles collaborations entre le Centre Segal et certains artistes de renommée internationale sont à attendre pour une saison qui s’annonce une nouvelle fois très riche. On vous en dit un peu plus.

 

Volet Théâtre

« Le Centre Segal est un lieu où nous réinterprétons les classiques. Cette saison, certaines des plus belles histoires venant de Montréal et de l’étranger seront présentées au public», annonçait ce matin Paul Flicker, producteur artistique pour son ultime saison au Centre Segal. La structure présentera pas moins de six pièces, à commencer par l’adaptation par Terry Johnson du célèbre roman de Charles Webb, The Graduate. La comédie mettra en avant le jeune acteur Luke Humphrey (fils de Mark Humphrey), « excité de présenter ce travail » et ravis de travailler avec le metteur en scène Andrew Shaver selon ses dires ce matin. Le célèbre compositeur canadien Matthew Barber interprètera lui-même la musique de la pièce sur la scène du Centre Segal! The Graduate tiendra lieu à partir du 31 août, et ce jusqu’au 21 septembre 2014.

duddy-kravitzÀ partir du 19 octobre, ce sera la prometteuse équipe de Belles Sœurs : The Musical qui prendra place au Centre Segal. La pièce avait été présentée il y a quelques semaines de ça ; Alan Sandler et René Richard Cyr sont ainsi venu dévoiler ce matin le casting tant attendu : « Après plus 300 auditions à Montréal et Toronto, nous avons la crème de la crème ! ». Un extrait a même été interprété devant les journalistes par la comédienne et actuelle directrice artistique du Centre Segal, Lisa Rubin.
Ça s’annonce fort ! On espère que la pièce sera à la hauteur du travail de Michel Tremblay.

Pour ouvrir l’année 2015, Copa de Ora Production présentera pour le mois de février une nouvelle adaptation de la comédie musicale « Off Broadway », Forever Plaid. Mise en scène par Roger Peace d’après la création originale de Stuart Ross, la pièce met en avant quatre chanteurs, en référence aux fameux « guy groups » très populaires dans les années 1950. Selon Allan Sandler, il faudra s’attendre à de l’humour évidemment, mais aussi à certaines des plus belles harmonies que l’on ait eu l’occasion d’entendre à ce jour.

En première mondiale dès le 22 février au Centre Segal, le brillant Damien Atkins dévoilera sa toute nouvelle production, We Are Not Alone. « La pièce porte sur les OVNI, et mon obsession envers le phénomène. Je me produirais d’ailleurs en solo. C’est vraiment amusant de jouer plein de personnage différents! », déclarait le célèbre acteur et dramaturge ce matin via une vidéo assez désopilante. La pièce est mise en scène par Chris Abraham et Christian Barry et tiendra lieu jusqu’au 15 mars 2015.

Au mois d’avril, le Centre Segal dévoilera une autoproduction, Travesties. La pièce de Tom Stoppard (co-auteur de Shakespeare in Love) présente le récit fantastique d’une rencontre entre Lénine, Tristan Tzara, et James Joyce en Suisse pendant la Première Guerre mondiale. Une réflexion sur l’art, la philosophie, et la politique qui fût récompensé par le prix Tony de la meilleure pièce en 1976.

« Quand le compositeur Alan Menken s’associe avec l’auteur David Spencer, pour adapter le travail de Mordecai Richler, avec l’aide de Austin Pendleton, on obtient la toute première mondiale de Apprenticeship of Duddy Kravitz, the Musical ». Lisa Robin avait gardé le meilleur pour la fin. L’immense compositeur huit fois oscarisé, adaptera donc en musique le chef d’œuvre du romancier canadien Mordecai Richler, pour une exclusivité mondiale qui se tiendra donc à Montréal, là même où se déroule l’histoire de Duddy Krativz. À venir entre le 7 et le 28 juin 2015 !

Finalement, du fruit de leur collaboration avec le Théâtre Yiddish Dora Wasserman, le Centre Segal accueillera en août 2015 une adaptation d’un classique du théâtre yiddish, The Dybbuk, mis en scène par Rachelle Glait et la fille de la défunte comédienne et dramaturge ukrainienne, Bryna Wasserman.

oliverjones

Olivier Jones. Photo de courtoisie par Randy Cole.

 

Compagnies invitées – Danse – et Jazz !

Cette année encore le Centre Segal accueillera plusieurs compagnies indépendantes émergentes dans le cadre de la saison 2014-2015 du Studio Segal, à commencer dès septembre par une création francophone de la jeune dramaturge Sophie Gemme, Quitette pour cordes sensibles.

À nouveau, Black Theatre Workshop et Youtheater présenteront leurs nouvelles productions : la pièce écrite par Donna-Michelle St. Bernard, Gas Girls, et deux spectacles pour enfants, Simon & The Egg et Oxymorons, respectivement. Enfin, Bunny Bunny : Gilda Radner – A Sort of Love Story, spectacle solo d’Alan Zweibel amené par Reed Body Production, se tiendra à la fin du mois de novembre au Studio Segal.

Dans le cadre du Conseil des Arts de Montréal en tournée, le Centre Segal accueillera des spectacles de danse gratuits, dont des œuvres de Daniel Léveillé Danse, Sinha Danse, et Nyata Nyata Danse.

L’immense pianiste et compositeur Oliver Jones célèbrera son 80e anniversaire au Centre Segal, le 11 septembre 2014, dans le cadre de la septième saison de la série Power Jazz. Il sera accompagné de la chanteuse Ranee Lee, et de nombreux autres invités qui viendront célébrer cet événement. Cette dernière interprétera également une partie de l’œuvre de la légendaire Billie Holiday, à travers la pièce écrite et réalisée par Roger Peace, White Gardenia : The Billie Holiday Musical.

On attendra finalement pendant l’année le Joe Sullivan Big Band (avec Lorne Lofsky et Kirk MacDonald), mais également les montréalais Chet et Jim Doxas, le percussionniste Aldo Mazza, ou encore le Altys Jazz Orchestra, big band amené par Jennifer Bell et Bill Mahar qui viendra célébrer son 30e anniversaire.

Cette année encore dans le cadre du programme Segal+, le centre présente plusieurs activités gratuites au public afin de leur permettre de mieux s’immerger dans le monde du spectacle. Le dimanche, des conférences thématiques seront organisées par certains professionnels du milieu artistique et académique et, le lundi, les « Monday Night Talkback » permettront aux spectateurs de venir discuter avec les artistes après leur prestation.

Vos commentaires