Entrevue Publié le

Pouzza Fest 2016 | Entrevue avec Hélène McKoy, co-fondatrice du festival

Le Pouzza Fest aura lieu du 20 au 22 mai prochain au centre-ville de Montréal et on a eu un petit brin de jasette avec la co-fondatrice du festival, Hélène McKoy. The Sainte Catherines, Sick of It All, Less Than Jake, Brendan Kelly, Get Dead et plus de 200 groupes prendront d’assaut cinq bars de Montréal et la scène extérieure située au parterre du Quartier des spectacles.

Sors-tu.ca : Êtes-vous enchantés de la programmation 2016 ?

Hélène McKoy: Oui, vraiment. Hugo (Mudie) et toute l’équipe Pouzza ont travaillé très fort toute l’année pour trouver des groupes qui allaient plaire et surtout repérer les meilleurs groupes punk-rock au Québec. C’est très important pour nous de faire jouer les groupes d’ici, c’est une belle vitrine pour eux. On s’entend qu’il n’y a pas (ou peu) d’autres festivals où ils peuvent se produire. Jouer du punk-rock au Québec, ce n’est pas un gagne-pain, tu joues parce que tu aimes ça. Contrairement aux chanteurs pop, qui peuvent se permettre l’espoir de vivre de leur musique. On est conscient qu’on est pas de taille avec le Rockfest, mais on pense avoir une très belle programmation. Entre autres, le samedi soir au Foufounes Électriques avec Suicides Machines qui va nous interpréter l’album Destruction by Definition et Les Saint Cath qui eux joueront l’intégrale de Dancing for Decadence.

Parlant de la scène extérieure, est-ce qu’il va avoir des changements ?

Il faut s’améliorer à chaque année. Premièrement, il n’y aura plus de clôture pour subdiviser les détenteurs de bracelets des passants (prendre note que les spectacles extérieurs sont encore gratuits cette année). Le choix des groupes est plus accessible pour tout le monde. On a voulu déjouer la bannière punk en faisant jouer Les Breastfeeders, qui vont amener une toute autre énergie. Finie la bière Pabst, la microbrasserie Trou du Diable offrira certains produits pour les détenteurs de bracelets, au coût de cinq dollars.

Est-ce qu’il aura encore des shows cachés ?

C’est un peu notre marque de commerce, annoncer des spectacles sur nos médias sociaux quelques heures avant. Ça apporte un petit quelque chose de plus. Il y en aura, entre autres au Pub St-Élizabeth.

C’est quoi le Pouzza Bambino ?

Notre entourage est peuplé de punks dans la trentaine, avec des enfants. Cela a été une réussite l’an passé. Tu te mets chaud le samedi et le lendemain, tu viens faire tripper tes enfants avec des jeux gonflables, maquillage, ballons et plus… Question de s’énergiser avant une autre soirée avec tes chums!

 

Merch Mall le dimanche aux Foufounes Électriques, de quoi s’agit-il?

Tous les groupes sont invités à vendre leurs chandails, vinyles et autres produits. Vu l’enchaînement des groupes en prestation dans chacun des bars, ceux-ci manquent d’espace et de temps pour vendre leur marchandise.  Pendant le festival, les groupes n’ont pas beaucoup de place pour vendre leurs produits. On a pensé faire cela pour les aider. La compagnie Broke and Stoked, qui fait la ligne de vêtements Pouzza, sera aussi sur place.

Il y a un tournoi de baseball pour les punks?

Ça fait longtemps qu’Hugo rêvait d’organiser un tournoi de baseball pendant la fin de semaine. Cela se passera samedi à 13h au parc Jeanne-Mance. Georges Laraque et Karl Tremblay (Cowboys Fringants) seront les capitaines de chaque équipe.

Comment se passe la vente de billets ?

Belle et surprenante. Les gens sont vraiment trippants d’acheter une passe pré-vente avant même que la programmation ne soit affichée. À noter qu’il y aura des billets en vente la journée même pour les gens qui désirent voir un spectacle en particulier, rendez-vous à votre salle de spectacle qui présente votre groupe préféré.


* Ce vendredi 20 mai à 19h00 sur les ondes de CIBL 101,5 FM, Sors-tu.ca discutera des groupes à ne pas manquer pendant le week-end et présentera une prestation acoustique du groupe montréalais Bucky Harris.

Les billets pour la passe de trois jours ou à la journée sont en vente sur le www.pouzzafest.com.

Vos commentaires