Osheaga
Nouvelle Publié le

OSHEAGA 2017 | 5 choses qu’on a apprises en visitant le nouveau site

Les habitués d’Osheaga auront carrément l’impression de vivre un tout nouveau festival ce week-end. En raison des travaux effectués au Parc Jean-Drapeau en vue d’un réaménagement (et d’un agrandissement) du lieu pour 2019, les festivaliers seront plutôt conviés sur le circuit de l’île Notre-Dame voisine pour assister à Osheaga. L’équipe d’evenko a convié quelques membres des médias à une petite visite du site, et voici ce qu’on en a conclu.

Comprenons-nous bien : pour le commun des mortels, le principe reste le même. On saute dans le métro, direction ligne jaune, et on sort à la station Jean-Drapeau. Sauf que rendu là, on constate que le Parc Jean-Drapeau ressemble à un champ de mines, heureusement clôturé pour assurer notre sécurité.

Les indications sont claires : va plutôt par là, c’est là qu’Osheaga aura lieu.

osheaga-2017-visite-site-01

Suffit ensuite d’escalader les marches, et de traverser la passerelle qui mène de l’autre côté d’une rue, traverser un petit pont, et hop, on est rendu à l’île Notre-Dame. Cinq minutes de marche sans foule. On verra bien quand des milliers de festivaliers convergeront… Les retours au métro vers 23h risquent d’être un peu plus lent.

Mais tout ça pour dire qu’on s’est promené en voiturette de golf tout l’avant-midi sur le circuit Gilles-Villeneuve, explorant les nouveautés du site d’Osheaga. Que de plaisir. On se pensait dans Mario Kart.

En gros, c’est à une disposition totalement différente des scènes qu’il faut s’attendre. Puisqu’il s’agit du circuit Gilles-Villeneuve, les scènes sont déployées davantage sur la longueur.

Map-Osheaga2017-Annonce

Voici donc 5 choses qu’on a retenues de la visite, qui nous semblent dignes de mention.

osheaga-2017-visite-08

1. La scène principale est plus près de l’eau (et des feux d’artifice)

Ceux qui ont l’intention d’assister au show de Muse seront gâtés, puisque la scène de la rivière est plus près de la rivière que jamais, et donc les feux d’artifice de la Ronde seront plus visibles que jamais (dans le cadre d’Osheaga, on s’entend) durant le show, dès 22h.

Aussi, les deux scènes principales — la scène de la rivière et celle de la montagne — sont maintenant face à face, avec un immense écrans entre les deux, permettant de voir ce qui se passe sur l’autre scène.

osheaga-2017-visite-06

2. OMG, il y a une grande roue !

Ouaip. Une grande roue entre les deux scènes principales. Sur le bord de l’eau, à part ça. Bel ajout d’Osheaga.

osheaga-2017-visite-04

3. La scène EDM est (littéralement) une île

La scène des adeptes de musique électro s’appelle « scène de l’île » cette année, et ce n’est pas pour rien. C’est littéralement une île, c’est-à-dire qu’ils ont construit un plancher flottant sur l’eau. La scène est surélevée, on y trouve une tour médiévale à côté (?), et les festivaliers pourront danser comme des fous, sur l’étang, sur un plancher qui propose un « bounce » pour le moins intéressant !

4. Rodeo FX a conçu des animations de la « planète Osheaga »

Les piles de ton cell sont mortes et il n’y a rien de divertissant à regarder sur les écrans en attendant ton show préféré qui s’en vient ?  Osheaga a pensé à toi !  L’équipe a fait appel à Rodeo FX, spécialistes en effets visuels, afin de créer des animations qui divertiront les fans entre les spectacles sur les écrans de chaque scène. On pourra notamment y voir diverses interprétations de la « planète Osheaga », un astre imaginaire à l’image du festival et de son environnement, ainsi qu’un réservoir d’eau virtuel qui s’emplit à l’écran jusqu’à ce que l’eau soit réellement projetée sur les festivaliers afin de les rafraîchir.

On a eu l’occasion d’en voir un extrait plutôt épatant. Cette photo illustre toutefois le rédac chef de Bible urbaine qui prend en photo les barres de couleur avant la projection. Bizarre.

osheaga-2017-visite-05

5. Des installations d’art renouvelées

Osheaga a fait sa réputation non seulement en terme de programmation musicale, mais également en ce qui a trait à l’art visuel qui embellit le site. Sous la direction créative de Fred Caron, le volet Osheaga Arts présente trois installations par les artistes Sarah Givens, Carlos Navarrete-Patino et Rathbone Marin.

Plus de détails par ici.

Rendez-vous vendredi sur le site ! Sors-tu.ca sera évidemment sur les lieux durant les 3 jours afin de vous rapporter les meilleurs moments de chaque jour, en texte et en photos.

osheaga-2017-visite-03

Vos commentaires