New Found Glory
Critique Publié le

New Found Glory à L’Astral | Ressusciter le Vans Warped Tour

New Found Glory, Hawthorne Heights, Free Throw, Jetty Bones et une présence du chanteur Ryan Key de Yellowcard… Étions-nous à une nouvelle édition du défunt festival Vans Warped Tour? Eh bien non! Jeudi soir à L’Astral, on a eu tout de même l’impression d’y être.


 

Il se fait assez rare de voir des tournées de la sorte de nos jours. Quatre groupes lors d’une même soirée en est une qui se commence et qui se termine tard! Pour les fans de musique, il s’agit d’une occasion en or de pouvoir voir ses groupes préférés, ainsi que d’en découvrir de nouveaux.

Débutons avec le groupe principal de la soirée, New Found Glory. Les enfants terribles du punk-rock des années fin 90, début 2000 n’ont pas changé. Ils ont toujours la même énergie à tout casser, ainsi qu’une attitude de je-m’en-foutisme. Impossible d’arrêter le chanteur Jordan Pundik (qui avait d’ailleurs une main dans le plâtre) et ses comparses.

Désormais accompagné du chanteur Ryan Key du défunt groupe Yellowcard à la guitare, le groupe fait maintenant dans les reprises de chansons de films. This Is Me (de The Greatest Showman), Accidently in Love (de Shrek), Let It Go (de Frozen), pour ne nommer que celles-ci, font maintenant partie de leur répertoire.

Malgré des reprises amusantes, on a tout de même eu droit à leurs classiques comme Hit or Miss, My Friends Over You et Dressed To Kill, ce qui a laissé une place importante à leurs fans tout au long de la soirée.

Hawthorne Heights: un ton plus emo au spectacle

Également très populaire dans les années 2000, Hawthorne Heights, groupe originaire de l’Ohio mélangeant le emo, le screamo et le rock, se produisait avant New Found Glory. Lors de leur performance, ils ont offert de nouvelles et de plus anciennes compositions.

Même si leurs chansons Niki Fm, Saying Sorry et bien sûr, la classique Ohio is For Lovers restent très populaires auprès de leurs fans, le groupe a plutôt mal vieilli. Disons qu’on n’a pas eu droit à la même énergie que New Found Glory.

Free Throw et Jetty Bones en premières parties

La soirée a débuté par la performance Jetty Bones, également de l’Ohio, qui a été suivie de celle de Free Throw, de Nashville. Malgré de courtes performances, les deux groupes ont donné des prestations justes et qui allaient donner le ton à cette soirée digne d’un festival.

Vos commentaires