Suuns

M Pour Montréal – Jour 3 | Suuns, Kandle, Statue Park à la Sala Rossa et Casa Del Popolo

Un vrai bon festival qui se respecte se doit de permettre aux festivaliers de butiner de salle en salle afin de personnaliser son menu de la soirée. C’est ce qu’a fait Sors-tu.ca vendredi soir, en assistant aux prestations de Statue Park et Kandle à la Casa Del Popolo, avant de traverser vers la Sala Rossa afin de vivre une expérience intense avec Suuns.

Le festival M pour Montréal pourrait aussi bien s’appeler M pour Multitudes. Et qui dit « multitudes » dit « imprévus ».

D’EON à la Sala Rossa. Photo par Marc-André Mongrain.

Vendredi soir, l’annulation de Sun Airways laissant un gros trou au beau milieu de la soirée à la Sala Rossa, la meilleure solution devenait la suivante: zigzaguer entre le « salon rouge » de la Main et sa petite soeur de l’autre côté de la rue.

À notre arrivée à la Sala Rossa où nous souhaitions rester pour toute la soirée, la prestation de D’EON tirait à sa fin. Les trois dernières chansons n’annonçaient rien de bien convaincant de la part du sympathique musicien solo, un peu trop timide sur scène pour défendre des compositions qui semblent nécessiter quelques écoutes pour être dignement appréciées.

Puis, un long silence radio. Nous étions avertis que Sun Airways n’était plus au menu, mais on pouvait difficilement s’imaginer que M pour Montréal laisserait la plage horaire (d’une durée de 60 minutes) complètement vide. La cinquantaine de spectateurs présents attendaient comme des codindes pendant qu’il ne se passait carrément rien, pas même quelques ajustements techniques sur scène.

Statue Park à la Casa Del Popolo. Photo par Marc-André Mongrain.

Après 35 minutes, nous devinions qu’il valait mieux rajuster la soirée. Pas le temps de niaiser, comme dirait le pauvre type du Copacabana.

Petit détour vers la Casa Del Popolo, donc, où l’ambiance était toute autre. Le groupe indie rock montréalais Statue Park faisait résonner son rock alternatif très nineties dans le petit milieu archiplein. Bonne voix, jeux de guitares inventifs, rythmique bien soutenue: on ne réinvente pas la roue, mais le style est bien apprêté, avec du coeur, du tonus.  La finale était défoulante à souhait, respectant le bon vieux truc: la dernière impression est celle qui colle à la mémoire.

Puis, la jeune Kandle et ses très bons musiciens se sont pointés sur scène afin de proposer une sélection de chansons de la talentueuse jeune dame.

Kandle à la Casa Del Popolo. Photo par Marc-André Mongrain.

La scène était visiblement trop petite pour ce groupe qui, en peu de temps, s’est monté un show digne de salles plus imposantes.  L’espace exiguë sur les planches semblait gêner un peu les musiciens, mais au son, on n’y voyait que du feu. Charmante prestation, comme d’habitude.

Enfin, rendez-vous avec le groupe montréalais Suuns vers minuit, à la Sala Rossa, cette fois. La salle était devenue bondée et l’enthousiasme laissait croire qu’il se passe quelque chose avec ce jeune groupe dont le premier album Zeroes (Qc) laissait déjà entrevoir de belles choses, en 2010.

Les quatre mecs un peu mystérieux n’ont pas nécessairement l’air de rockstars, mais la prestation livrait l’impression inverse.

Suuns à la Sala Rossa. Photo par Marc-André Mongrain.

Le savant mélange de sons et d’influences – quelque chose comme un amalgame de Radiohead, Massive Attack, Fujiya & Miyagi et Alt-J – intrigue en partant, mais là où Suuns brille, c’est dans l’interprétation, juste, intense, et l’esthétique bien définie, très particulière.

Il paraît que deux des membres se sont rencontrés à l’Université McGill, où ils étudiaient en interprétation jazz. Ça s’entend, d’une étrange manière. Les occasionnelles dissonances et les rythmes recherchés ajoutent un peu un petit côté inattendu au indie rock teinté d’électro de Suuns.

Il ne faudrait pas s’étonner si les délégués internationaux de M pour Montréal bombardent Suuns d’offres de concerts à l’étranger prochainement… un peu comme Half Moon Run l’an dernier.

Photos en vrac
(par Marc-André Mongrain)

Suuns
suuns-m-pour-montreal-2012-03 suuns-m-pour-montreal-2012-04
suuns-m-pour-montreal-2012-05

Kandle
Statue Park
D’EON

Vos commentaires