crédit photo: Normand Trudel
Les Cowboys Fringants

Les Cowboys Fringants au Centre Vidéotron | Événement festif mémorable!

Les Cowboys Fringants prenaient possession du Centre Vidéotron samedi soir, en supplémentaire du concert d’avril dernier (et quelques jours après avoir rempli un autre Centre Bell!). Le spectacle affichait pratiquement salle comble et promettait d’être un événement festif mémorable pour le quatuor chouchou des Québécois.

Sans tambour ni trompette, la troupe de neuf musiciens débarque sur scène afin d’interpréter Ici-Bas. Après quelques mesures, Karl Tremblay fait son entrée sur scène et c’est l’ovation pour le chanteur qui a connu des soucis de santé en 2022. La foule chante à pleins poumons le refrain de La Manifestation. La fête est commencée !

Lors de l’interprétation de la chanson La Reine, la formation interprète une partie instrumentale de la chanson Thunderstruck du groupe australien AC/DC. Avec L’Hiver Approche, Karl nous rappelle de belle façon les conditions hivernales que la région a subies depuis vendredi soir.

L’engagement des Cowboys pour l’environnement et son amour inconditionnel du Québec provoque un engouement certain auprès des fans mais ne charge pas le côté divertissant du spectacle. Les sujets forts comme la pauvreté, la surconsommation et évidemment la politique meublent les paroles du groupe qui a vendu plus de 1 300 000 albums à travers toute la francophonie.

Les Fringants se donnent à fond la caisse pour La traversée et le rock folk plus alternatif de la pièce Plus Rien met en valeur un côté plus progressif au style du groupe.

La magnifique pièce L’Amérique Pleure, chantée à l’unisson par le Centre Vidéotron, donne des frissons dans le dos! Un beau moment magique où l’on peut voir un peu partout dans les estrades, des pères et des mères chanter avec leurs enfants, le regard complice et rempli d’amour comme quoi la bonne musique traverse la route des générations X et Y sans aucun problème.

Le dernier droit du spectacle donne pratiquement dans le punk rock avec ses Paris – Montréal et Joyeux Calvaire. Avant l’interprétation de la dernière pièce du concert, Tant qu’On Aura de l’’Amour, le bassiste Jérome Dupras, se jettera du haut d’un escabeau afin de plonger dans la dense foule du parterre.

Karl Tremblay revient seul sur scène et entame les rappels avec Pub Royal. Les musiciens viennent le rejoindre sur les planches et suivent Shack à Hector et les incontournables monuments que sont Marine Marchande et Les Étoiles Filantes; des trésors nationaux de la chanson francophone !

Un concert intense et compact de 90 minutes comme on les aime! Pas de temps mort, pas de perte de temps. De la bonne musique jouée mur-à-mur, interprétée par d’énergiques musiciens chevronnés, et pour le moins que l’on puisse dire… encore fringants !

 

Shauit

Shauit, originaire de Maliotenam dans le Nord-Est du Québec, a le privilège d’ouvrir le spectacle des Cowboys Fringants. L’auteur-compositeur-interprète innu fusionne la musique traditionnelle avec le folk et le reggae à la perfection.

Depuis la sortie de son dernier album en 2017, la musique de Shauit l’a amené à voyager en Amérique du Sud, en Asie, en Europe et également en Afrique.

Le chanteur Shauit (Jean-Eudes Aster), fils d’un père acadien et d’une mère innue, a tôt fait de conquérir la foule avec son style unique dès la première chanson du spectacle intitulé Shapatesh Nuna. Très loquace, le chanteur innu raconte anecdote après anecdote comme si nous étions assis confortablement dans son salon.

Yves Lambert, bien connu pour sa collaboration avec le groupe  La Bottine Souriante, vient participer à quelques chansons en milieu de prestation.

Il conclut son court passage au Centre Vidéotron, avec la pièce Tshin an nitauassim (Mon enfant), composition originale ayant comme thème, le lourd sujet du suicide chez les jeunes.

Shauit est un artiste attachant et aussi authentique que ses origines. Il aurait bien aimé discuter avec ses nouveaux amis de Québec encore longtemps. Nul doute que nous le reverrons bientôt sur scène à Québec. Probablement au FEQ l’été prochain!

 

Grille de chansons – Les Cowboys Fringants

Ici-Bas
Bye Bye Lou
La Manifestation
La Reine
L’Hiver Approche
Les Maisons Toutes Pareilles
Ti-Cul
La Traversée
PLus Rien
Sur Mon Épaule
L’Amérique Pleure
Droit Devant
Paris Montréal
Joyeux Calvaire
Awikatchikaen
Tant Qu’On Aura de L’Amour

Rappels

Pub Royal
Shack à Hector
Marine Marchande
Les Étoiles Filantes


Photos en vrac

Shauit

Événements à venir

Vos commentaires