Thus:Owls

Critique album | Thus:Owls – Turning Rocks

Thus:Owls - Turning Rocks Thus:Owls Turning Rocks

La pochette de Thus Owls donne tout de suite le ton de cet opus à la fois calme et cri du cœur. Le troisième album du groupe suédois réaffirme la force du duo, autant en voix qu’en musique.

Le couple désirait suivre un processus de création particulier avec ce troisième album. Cette fois-ci, Simon et Erika Angell voulaient aller au-delà des expérimentations en studio qui ont donné naissance aux albums précédents et mieux faire transparaître leur unité.

Les harmonies de voix et de musique (piano, cymbales et cordes) sont effectivement d’une intensité provocante dans Turning Rocks. Outre la voix perçante d’Erika, les rythmes de Simon se marient à l’émotion des textes avec finesse.

Le couple se réjouit de décrire son son unique comme une influence de deux terres d’origine : Simon a grandi à Montréal et Erika en Suède. Le duo s’est rencontré en tournée, alors que Simon Angell jouait avec Patrick Watson. Tout de suite, Simon a été marqué par l’unicité de la voix d’Erika et s’est promis qu’il jouerait de la musique avec elle un jour.

Doux souvenirs d’une ancienne vie

C’est sous le signe de la nostalgie que Thus Owls présente son nouvel album, Turning Rocks. Si le couple avoue être attiré par la trame sonore des années 60, il faut dénoter que les paroles nous rappellent également des thématiques du dernier siècle. On y aborde beaucoup la guerre, les souvenirs et le regret telle une vieille âme en peine.

C’est aussi la voix grave mais marquée d’intonations d’Erika qui teinte la musique de Thus Owls. Si elle s’est inspirée d’histoires racontées par sa grand-mère pour les transformer en chansons, l’intention était d’abord de se remémorer que la terre où elle a grandi a un passé fascinant. Elle s’est donc inspirée des gens qui grandissaient autour de chez elle pour mettre en mots leur perspective de vie.

Le titre de l’album Turning Rocks fait appel à l’un des souvenirs d’enfance de la chanteuse, qui tournait des cailloux pour voir si des insectes s’y cachaient. Un album court, qui mérite tout de même d’être écouté attentivement pour comprendre l’ampleur de son processus créatif.

Vos commentaires