Daddy Yankee

Critique concert: Daddy Yankee à Montréal

Du reggaeton à son meilleur

Samedi 27 août 2011 – Stade Uniprix (Montréal)

Apres plusieurs heures d’attente, le « Big boss » est monté sur la scène du Stade Uniprix à 22h15, samedi soir, pour la toute première fois à Montréal, devant environ 4000 personnes (selon les organisateurs) issus pour la plupart de la communauté hispanophone.

Un passé fort glorieux

Photo par Karine Jacques

Investi depuis le début des années 90, il est l’un des pionniers de ce genre musical. Il connait rapidement le succès avec l’album Barrio Fino qui le propulse en tête des classements musicaux internationaux grâce au hit Gasolina.
Daddy Yankee ne s’arrête pas là, il enchaîne les hits et les sorties d’album et se maintient au top de la musique urbaine pendant plus de 6 ans. Il surpasse les frontières, reste au top et le confirme à nouveau avec son dernier album Talento de Barrio qui lui a fait gagner pour la 3e fois les Latin Grammy’s Awards. Il prépare un nouvel album Prestige qui sortira cet automne.

C’est dans cette propulsion fulgurante que la star portoricaine s’est présentée aux Montréalais. Une réussite!

 

Un spectacle à la hauteur de son talent

Rien de tel que de lancer les festivités avec le hit Descontrol, chanson qui reflétait bien ce qui se passait dans la foule. Une barrière était installée au niveau du parterre pour séparer ceux qui détenaient les billets « Admission Générale » (91$ tout de même) et ceux qui s’étaient procuré un billet VIP ou une accréditation média. La zone VIP-média était tellement grande (située devant la scène) qu’une bonne partie de cet espace était inoccupée. Plusieurs fans tentaient de traverser cette clôture sous la supervision de plusieurs employés de la sécurité. Mauvaise gestion!

Photo par Karine Jacques

Daddy était accompagné de plusieurs danseurs habillés d’une façon très originale (allure futuriste) dont les mouvements étaient très bien synchronisés et les chorégraphies très complexes! Chapeau à la réalisation! De plus, les couleurs des vêtements étaient très reluisantes alliant jeunes femmes sexys en tenues très légères et jeunes hommes montrant leurs biceps.

Deux écrans étaient suspendus aux extrémités de la scène pour montrer en gros plan Daddy Yankee et ses danseurs ainsi que des écrans au fond du plateau qui diffusaient quelques-uns de ses vidéoclips. Par ailleurs, des estrades étaient installées derrière la scène pour que les danseurs exécutent leurs chorégraphies.
Pendant environ deux heures, il a interprété une quinzaine de titres en mélangeant des nouveautés et des classiques (Que tengo que hacer, tu y yo, despedida, prende, pose pose pose ….) satisfaisant les fans présents lors de cette soirée dansante.
Plusieurs premières parties étaient prévus lors de spectacle: Bacilea, H.O.M, El verso et Holy Laion. Ils ont réchauffé la foule du mieux de leurs acquis mais la foule s’impatientait et scandait sans cesse « Daddy ». 3 heures d’attente plutôt longues.

Événements à venir

Vos commentaires