Backstreet Boys

Critique concert: Backstreet Boys à Montréal

Lundi 16 août 2010 – Centre Bell (Montréal)

Les Backstreet Boys étaient de passage à Montréal pour un spectacle au Centre Bell, qui était bondé de filles nostalgiques comme si on était encore en 1997.

C’est le petit garçon du chanteur Brian Littrell, vêtu d’un chandail des Canadiens de Montréal, qui a introduit le groupe et c’était parti. Backstreet’s Back, en effet!


Medleys de succès

Après avoir débuté le spectacle en force avec les deux hits Everybody et We’ve Got It Going, le groupe a enchaîné avec PDA, une chanson peu convaincante tirée de leur plus récent album This Is Us. La foule semblait pourtant bien aimer.

Les Backstreet Boys ont poursuivi en rassemblant quelques-uns de leurs hits en medleys, où deux chansons étaient fusionnées en une seule. Dommage puisque plusieurs extraits ont eu droit à ce traitement alors que la foule aurait probablement préféré les entendre en entier.


Difficultés à occuper l’espace

Autre déception, Nick, AJ, Brian et Howie ont semblé prendre un certain temps à prendre leur aise sur scène. Installés sur une petite scène simple et colorée, les Backstreet Boys ne paraissaient pas en mesure de bien couvrir celle-ci au départ, ce qui donnait l’étrange impression qu’ils manquaient parfois d’énergie. Cependant, les BSB se sont bien rattrapés à mesure que le spectacle progressait.

Il paraît toutefois évident que les Backstreet Boys ne possèdent plus la même endurance qu’il y a dix ans.  Les chorégraphies étaient exécutées avec moins de puissance, ce qui transparaît lorsque la danse occupe une place prépondérante tout au long du concert.

D’ailleurs, quelques chorégraphies étaient pourtant très simples et plutôt redondantes, les mêmes gestes se répétant souvent.


Les voix à la hauteur

Toutefois, les quatre chanteurs n’ont rien perdu de leurs voix. Chaque membre a offert une bonne prestation de ce côté. Brian Littrell s’est d’ailleurs démarqué des autres, lui qui est probablement le plus polyvalent du lot.

Quelques petits bémols du point de vue de la production du spectacle. D’abord, il y avait plusieurs changements de costumes. Pour combler les vides entre ces intermèdes, on avait droit à des projections d’extraits de films: The Fast And The Furious, Enchanted, Fight Club et The Matrix, interprété à la Backstreet Boys.

Ces nombreuses variations vestimentaires semblaient inutiles. Il n’y avait aucun lien apparent entre les chansons et les costumes, et aucuns thèmes ne semblaient être représentés.

Toujours dans le rayon des inutilités, les BSB étaient aussi accompagnés de quatre danseuses, qui interagissaient peu avec les membres du groupe. Elles auraient pu ne pas être là et le spectacle aurait inchangé.

Malgré ces quelques défauts (et l’absence du méga-hit Get Down), le spectacle offert par les Backstreet Boys a su satisfaire les attentes des nombreuses filles qui se remémoraient, le temps d’une soirée, cette époque où elles étaient complètement obsédées par le « boys band » le plus marquant de la décennie 1990.

Grille de chansons

1. Everybody (Backstreet’s Back)

2. We’ve Got It Going On

3. PDA

4. Quit Playing Games (With My Heart)

5. As Long As You Love Me

6. This Is Us

7. Show ME The Meaning Of Being Lonely

8. All I Have To Give

9. She’s A Dream

10. I’ll Never Break Your Heart

11. The One

12. Bigger

14. Shape Of My Heart

15. More Than That

16. Undone

17. Incomplete

18. Larger Than Life

19. All Of Your Life (You Need Love)

20. Bye Bye Love

Rappel 1

If I Knew Then

I Want It That Way

Rappel 2

Straight Through My Heart

projetés

Événements à venir

Vos commentaires