6LACK

6lack au Théâtre Corona | Prestation d’un homme libéré

Le rappeur 6lack, prononcé Black, est venu présenter son dernier album Free 6lack, projet très introspectif et libérateur pour l’artiste, qui a fait part de son amour pour la ville à plusieurs reprises.

 


6lack était déjà venu à Montréal dans le cadre de la tournée de The Weeknd où il assurait la première partie en compagnie de Rae Sremmurd. Cette fois, c’est seul qu’il venait assurer le main act.

La première partie a été particulièrement acclamée, Sabrina Claudio faisant forte impression sur le public de par son attitude désinvolte et une sensualité non-camouflée. La chanteuse, malgré une voix par moment impressionnante, semblait non-chalante et peu intéressée au public, sa performance semblait être faite dans la mesure où elle se devait de la faire.

Les chansons se ressemblent beaucoup et bien que Sabrina Claudio soit en plein contrôle de sa voix, elle ne semblait pas être en mesure de faire lever la foule, et ce, non par manque de compétence, mais par manque d’envie il semble. Il est plus agréable d’écouter ses morceaux dans ses enregistrements qu’en live. Elle a une présence scénique indubitable dans la mesure où elle séduit au premier regard, mais son attitude peu chaleureuse semble créer une barrière entre le public et la chanteuse.

 

6lack en pleine force

6lack est monté sur scène après une trentaine de minutes d’attente de la part d’un public particulièrement chaud à l’idée de voir le rappeur arriver. Il dégage immédiatement une aura chaleureuse, une sorte de reconnaissance envers son public alors qu’il sirote sa tasse de thé entre ses morceaux.

Le rappeur a ouvert la soirée avec une atmosphère douce, interprétant Luving U et Worst Luck, entre autres, quelques uns des titres phares de son album. «Peu importe où je vais, je vante Montréal tout le temps», a-t-il souligné au début du concert.

6lack a profité de sa tribune pour s’adresser longuement au public, faisant part de la réalité qui entourait l’écriture de cet album. C’était pour lui une période difficile côté relations et dans sa vie en général, mais avec la sortie de cet album, comme l’indique le titre, il se sent maintenant libéré. Il affirme ne pas avoir seulement écrit cet album pour lui, mais l’avoir écrit pour ses fans, pour son public, pour inspirer ou aider du mieux qu’il peut les gens pris dans une situation problématique telle que la sienne.

Il a interprété la classique chanson Ex Calling, faisant lever la foule petit à petit. Sabrina Claudio est revenue sur scène sous le regard hypnotisé de 6lack pour interpréter leur duo Belong to You. La chanteuse semblait beaucoup plus impliquée dans cette interprétation que dans sa propre partie du concert.

Le rappeur a continué son concert sous les cris du public puis a fait une courte sortie de scène pour revenir faire son rappel avec ce qui est probablement son plus grand succès, PRBLMS. Ses talents de rappeur mêlés à ses qualités de chanteur se sont, tout au long de la soirée, complémentés pour former une performance des plus complètes et des plus assumées.

Le concert s’est terminé abruptement, mais a été hautement efficace de par sa concision et la forte impression faite sur le public. 6lack n’incarne pas de personnage et sa relation avec le public semble sincère et réciproque, créant une atmosphère si réceptive que le concert ne pouvait qu’être apprécié.

Événements à venir

Vos commentaires